mis à jour le

Rapatriement en Ethiopie de 223 migrants illégaux emprisonnés au Malawi

Un total de 223 migrants éthiopiens emprisonnés pour la plupart depuis plus d'un an au Malawi pour séjour illégal ont été expulsés vers leur pays vendredi, a annoncé l'Organisation internationale des migrations (OIM).

"223 migrants ont été renvoyés chez eux. Nous sommes reconnaissants des efforts des différents acteurs. Nous devons maintenant compter ceux qui sont encore au Malawi", a indiqué Stéphane Trocher, le directeur de l'OIM au Malawi, interrogé par l'AFP.

Mi-octobre, 317 migrants illégaux éthiopiens étaient détenus au Malawi, selon l'OIM. Faute de moyens pour être rapatriés, ils croupissaient dans des prisons surpeuplées, alors que nombre d'entre eux avaient déjà purgé leur peine ou payé une amende pour entrée illégale au Malawi.

Vendredi, le gouvernement éthiopien a mis à disposition un vol pour 223 migrants, dont la plupart ont passé plus d'un an dans la prison de Maula, à Lilongwe, conçue pour 800 prisonniers mais qui en abrite 2.650 selon les chiffres officiels.

Les migrants étaient "émus" et "chantaient et priaient lors de leur transfert vers l'aéroport de Lilongwe", a raconté Catherine Sani, directrice de Concern Citizens, une organisation qui milite pour leur libération et leur offre nourriture, vêtements, savons et services de traduction.

"La plupart d'entre eux ne croyait pas qu'ils rentraient enfin à la maison", a-t-elle ajouté, estimant entre "50 et 70" le nombre de migrants éthiopiens toujours incarcérés au Malawi. 

En septembre, l'OIM, avec l'aide financière du Département d'Etat américain, avait permis à 164 migrants éthiopiens de rentrer chez eux. Mais fin septembre, l'organisation avait lancé un appel aux dons pour pouvoir rapatrier ceux qui restaient.

Le Malawi a emprisonné ces migrants illégaux qui traversaient le Malawi en vue de s'installer en Afrique du Sud, estimant qu'ils posaient un problème sécuritaire. 

De nombreux Ethiopiens, Somaliens et autres Africains en quête d'une vie meilleure tentent de se rendre en Afrique du Sud, l'économie la plus industrialisée du continent. En route vers le Sud, ils transitent par le Malawi, petit Etat pauvre d'Afrique australe.

AFP

Ses derniers articles: Afrique: Caisse des dépôts et AFD créent un fonds de 500 millions d'euros  RDC: libération d'une journaliste après quatre jours de détention  Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie 

Ethiopie

AFP

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

AFP

Plus d'énergie consommée par les lumières de Noël aux Etats-Unis qu'en Ethiopie sur un an

Plus d'énergie consommée par les lumières de Noël aux Etats-Unis qu'en Ethiopie sur un an

Train

Une ligne de chemin de fer symbole des ambitions de Djibouti et de l'Ethiopie

Une ligne de chemin de fer symbole des ambitions de Djibouti et de l'Ethiopie

Malawi

AFP

Madonna sur le chantier d'un hôpital pour enfants au Malawi

Madonna sur le chantier d'un hôpital pour enfants au Malawi

AFP

Madonna de retour au Malawi avec ses deux enfants adoptés

Madonna de retour au Malawi avec ses deux enfants adoptés

AFP

Le Malawi brûle 2,6 tonnes d'ivoire saisies en provenance de Tanzanie

Le Malawi brûle 2,6 tonnes d'ivoire saisies en provenance de Tanzanie

migrants

AFP

Libye: des migrants attaqués sous les yeux des secouristes

Libye: des migrants attaqués sous les yeux des secouristes

AFP

Libye: 4 morts dans l'attaque d'un canot de migrants par des hommes armés

Libye: 4 morts dans l'attaque d'un canot de migrants par des hommes armés

AFP

Environ 6.055 migrants secourus en mer et 9 morts, 3 ans après le naufrage de Lampedusa

Environ 6.055 migrants secourus en mer et 9 morts, 3 ans après le naufrage de Lampedusa