mis à jour le

Gabon: des hauts fonctionnaires interpellés dans une affaire de trafic de bois précieux

Plusieurs hauts fonctionnaires gabonais, dont un ancien ministre des Eaux et Forêts et actuel conseiller présidentiel, ont été entendus ou placés en garde à vue cette semaine dans une affaire de trafic de bois précieux, a déclaré vendredi à l'AFP une source proche du gouvernement.

Le tribunal spécial, récemment créé pour traiter notamment les affaires de criminalité financière et faunique, a ouvert cette semaine une "enquête préliminaire" liée à l'exploitation illégale de kevazingo, une essence de bois rare qui se vend cher en Asie, a affirmé cette source sous couvert d'anonymat.

Depuis lundi, la Direction générale des recherches (DGR) a effectué plusieurs descentes musclées au ministère des Eaux et Forêts à Libreville, ayant abouti à "de nombreuses perquisitions" dans les bureaux et à l'interpellation d'une dizaine de hauts cadres de cette administration, selon cette source.

Parmi eux, l'ancien ministre des Eaux et Forêts, Nelson Messone - devenu conseiller politique du président Ali Bongo Ondimba depuis le remaniement ministériel de septembre - a été entendu par les enquêteurs dans son bureau de la présidence de la République.

Toujours selon cette source, son ancien directeur de cabinet, mais aussi la directrice générale de la Forêt et le secrétaire général du ministère ont quant à eux été placés en garde-à-vue pour les besoins de l'enquête.

Début novembre, une vingtaine de personnes, dont plusieurs Chinois et deux directeurs provinciaux des Eaux et Forêts en poste dans le nord du pays avaient été arrêtées près de Makokou (nord-est) dans le cadre de la lutte contre l'exploitation illégale de Kevazingo, selon des ONG de défense de l'environnement. 

"Les ramifications de ces investigations et des dénonciations ont conduit à l'interpellation des membres du ministère", selon la source proche du gouvernement, affirmant que les provinces du Woleu Ntem et de l'Ogooué-Ivindo (nord) sont "l'épicentre d'une vaste criminalité forestière". 

La ministre de la Protection de l'Environnement, Flore Mistoul, a par ailleurs décidé "de suspendre provisoirement et à titre conservatoire l'exploitation de kevazingo sur tout le territoire" pour procéder à un inventaire de la ressource et mieux la protéger, selon la même source.

Le Gabon est l'un des principaux exportateurs de cette essence d'Afrique centrale, dont l'exploitation est strictement encadrée par la loi, avec près de 18.000 m3 exportés chaque année.

La demande en kevazingo, très prisé en Asie, a explosé ces dernières années, faisant flamber son prix. Le mètre cube varie aujourd'hui entre 1.500 et 3.000 euros une fois en Chine, selon l'ONG Conservation Justice, qui dénonce depuis des mois au Gabon une "véritable organisation mafieuse" de "blanchiment" du bois et de corruption.

AFP

Ses derniers articles: Burkina: 4.000 morts du paludisme dont 3.000 enfants en 2016  Kenya: l'écrivaine Kuki Gallmann blessée par balle  Centrafrique: négociations sans précédent en vue du désarmement des milices 

affaire

AFP

La star marocaine Saad Lamjarred entendue dans une autre affaire de viol

La star marocaine Saad Lamjarred entendue dans une autre affaire de viol

AFP

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption

AFP

Affaire Karim Wade: 27 millions d'euros restitués

Affaire Karim Wade: 27 millions d'euros restitués

bois

AFP

Le Sénégal va lutter contre la coupe abusive de bois en Casamance

Le Sénégal va lutter contre la coupe abusive de bois en Casamance

AFP

RDC: l'industrie du bois accuse Greenpeace de vouloir mettre la forêt "sous cloche"

RDC: l'industrie du bois accuse Greenpeace de vouloir mettre la forêt "sous cloche"

Nature

Au Gabon, le bois sacré Kevazingo cible des trafiquants

Au Gabon, le bois sacré Kevazingo cible des trafiquants

fonctionnaires

AFP

Côte d'Ivoire: poursuite de la grève des fonctionnaires

Côte d'Ivoire: poursuite de la grève des fonctionnaires

AFP

Côte d'Ivoire: les fonctionnaires cessent leur grève

Côte d'Ivoire: les fonctionnaires cessent leur grève

AFP

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires