mis à jour le

Tunisie/attentat: le kamikaze identifié, un vendeur ambulant de 26 ans

L'auteur de l'attentat suicide perpétré mardi à Tunis contre la sécurité présidentielle, qui a fait 12 morts, est un vendeur ambulant de 26 ans habitant dans la banlieue de la capitale, a annoncé jeudi le ministère de l'Intérieur.

"Les analyses biologiques finales" effectuées sur le treizième cadavre retrouvé ont permis d'identifier "Houssam Ben Hedi Ben Miled Abdelli", un "vendeur ambulant" qui vivait dans le quartier populaire de Daouar Hicher, dans le gouvernorat de Manouba, selon un communiqué du ministère.

Il devait avoir 27 ans le 10 décembre.

Dans un texte de revendication diffusé la veille sur des comptes jihadistes, le groupe extrémiste État islamique (EI) avait identifié l'auteur de l'attentat comme étant "Abou Abdallah al-Tounissi".

Ce Tunisien s'est introduit dans un bus de la sécurité présidentielle et "s'est fait exploser", avait ajouté l'EI, qui avait publié une photo du kamikaze, habillé de blanc et portant une ceinture d'explosifs, le doigt levé, la tête et le visage couverts par un foulard.

Auparavant, les autorités tunisiennes avaient annoncé la découverte d'une treizième dépouille, indiquant qu'il pouvait s'agir du corps du "terroriste".

Cet attentat en plein c½ur de Tunis est la troisième attaque d'envergure à être revendiquée par le groupe extrémiste cette année après celles du musée du Bardo en mars et de Sousse en juin, qui avaient fait 60 morts.

AFP

Ses derniers articles: CAN: "pas de grandes chances" de qualification, reconnaît le sélectionneur de l'Algérie  CAN: la Tunisie en son bunker, Khazri attend son heure  Tunisie: le syndicat UGTT en congrès pour renouveler sa direction 

Kamikaze

AFP

Cameroun: un kamikaze tue 2 civils dans une zone de Boko Haram

Cameroun: un kamikaze tue 2 civils dans une zone de Boko Haram

AFP

Cameroun: interpellation d'une kamikaze chargée d'explosifs dans le nord

Cameroun: interpellation d'une kamikaze chargée d'explosifs dans le nord

AFP

Cameroun: la kamikaze arrêtée n'est pas une lycéenne de Chibok

Cameroun: la kamikaze arrêtée n'est pas une lycéenne de Chibok