mis à jour le

Le pape dénonce la radicalisation des jeunes dans des "attaques barbares"

Le pape François a dénoncé jeudi à Nairobi, première étape de son voyage en Afrique, la radicalisation des jeunes dans des "attaques barbares" et toute violence revendiquée au nom de Dieu. 

"Le nom de Dieu ne peut justifier la haine et la violence", a-t-il dit devant les dirigeants des religions kényanes - musulmans, protestants et anglicans. Il a dénoncé le fait que "des jeunes soient radicalisés au nom de la religion" pour commettre des "attaques barbares", citant les massacres du Westgate Mall, de Garissa et de Mandera.  

AFP

Ses derniers articles: Alger salue la coopération avec la Belgique sur les migrants  Les tribulations d'un aviateur casse-cou au Soudan du Sud  Casques bleus soupçonnés d'abus sexuels en Centrafrique: le Gabon et le Burundi promettent des sanctions 

jeunes

AFP

Afrique du Sud: le chef des jeunes de l'ANC appelle

Afrique du Sud: le chef des jeunes de l'ANC appelle

AFP

Le pape souhaite un accès électronique aux textes sacrés pour les jeunes en Afrique

Le pape souhaite un accès électronique aux textes sacrés pour les jeunes en Afrique

AFP

Kenya: 100 ans de prison pour le viol de trois jeunes filles dans une église

Kenya: 100 ans de prison pour le viol de trois jeunes filles dans une église

pape

AFP

Le président de la RD Congo Joseph Kabila reçu par le pape François

Le président de la RD Congo Joseph Kabila reçu par le pape François

AFP

Crystal Palace: Pape Souaré absent quatre

Crystal Palace: Pape Souaré absent quatre

AFP

Angleterre: Pape Souaré (Crystal) héliporté

Angleterre: Pape Souaré (Crystal) héliporté

radicalisation

AFP

L'islamisation de la société au Niger fait craindre une radicalisation

L'islamisation de la société au Niger fait craindre une radicalisation

Mohamed Arbi Nsiri

Le printemps arabe entre réformisme et radicalisation

Le printemps arabe entre réformisme et radicalisation