mis à jour le

La RDC abaisse sa prévision de croissance pour 2015

Le gouvernement congolais a abaissé de 0,7 point sa prévision de croissance économique pour 2015 à 7,7%, à cause du ralentissement de la production minière consécutif à la baisse des matières premières, selon un communiqué officiel reçu mardi.

"Au niveau national, sur la base des réalisations de la production à fin septembre, les estimations de la croissance sont revues à 7,7%", indique ce communiqué du cabinet du Premier Ministre Matata Ponyo.

"Cette situation est consécutive à la décélération de la production dans le secteur des mines, liée à la baisse continue des cours des matières premières", ajoute le texte.

Fin août, le gouvernement - qui tablait au début de l'année sur une croissance à deux chiffres - avait déjà abaissé sa prévision de hausse du PIB national à 8,4% en invoquant le ralentissement de l'économie chinoise.

Pays parmi les moins développés au monde, la RDC connaît depuis 2012 une croissance économique supérieure à 7%, dont le secteur minier est le moteur principal, mais dont les fruits sont très inéquitablement répartis, comme en témoigne la pauvreté généralisée qui règne au Congo.

En 2014, le PIB congolais a crû de 9,5% selon les statistiques officielles.

Frappé par la chute des cours des métaux, le groupe de négoce de matières premières suisse Glencore a annoncé en septembre une série de mesures pour réduire son endettement, parmi lesquelles la suspension de la production dans sa mine de Kamoto (sud-est de la RDC) pour une durée prévisible de 18 mois.

Avec plus d'un million de tonnes de cuivre produites en 2014, la RDC est le premier producteur africain de ce métal. C'est aussi le premier producteur mondial de cobalt (près de 37.000 tonnes en 2014).

Au cours des six premiers mois de l'année, Kamoto a assuré 16% de la production de cuivre du pays, et 5% de sa production de cobalt.

Selon le projet de loi de finances à l'examen au Parlement, Kinshasa table sur une accélération de la croissance économique nationale à 9% en 2016.

AFP

Ses derniers articles: Esclavage en Libye: les conclusions de l'enquête "ne sauront tarder" assure un ministre  La star de Liverpool Salah soutient une campagne pour les droits des femmes en Egypte  Sept cultivateurs tués dans le nord-est du Nigeria, Boko Haram soupçonné 

croissance

AFP

Afrique: la reprise fragile de la croissance se confirme, selon le FMI

Afrique: la reprise fragile de la croissance se confirme, selon le FMI

AFP

Le Nigeria renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Le Nigeria renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Croissance

Pourquoi la croissance démographique ne ralentit pas en Afrique

Pourquoi la croissance démographique ne ralentit pas en Afrique

RDC

AFP

Travail d'enfants: mise en cause, une firme chinoise dit enquêter sur la RDC

Travail d'enfants: mise en cause, une firme chinoise dit enquêter sur la RDC

AFP

Esclavage en Libye: la RDC rappelle son ambassadeur

Esclavage en Libye: la RDC rappelle son ambassadeur

AFP

Les experts de l'ONU tués en RDC induits en erreur par une fausse traduction

Les experts de l'ONU tués en RDC induits en erreur par une fausse traduction