mis à jour le

Attaque au Mali: 13 victimes étrangères

L'attaque sanglante contre l'hôtel Radisson Blu de Bamako, revendiquée par le groupe jihadiste Al-Mourabitoune, proche d'Al-Qaïda, a fait 19 morts selon le bilan officiel donné par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta dans la nuit de vendredi à samedi.

Parmi les morts, il y a au moins 13 étrangers de cinq nationalités différentes :

- Six Russes. Ils étaient employés de l'entreprise de fret aérien Volga-Dnepr, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères, et viendraient tous de la région d'Oulianovsk, où se trouve le siège de la compagnie, selon l'agence Interfax, citant les autorités de la région.

- Trois Chinois. L'entreprise publique chinoise China Railway Construction a confirmé la mort de trois de ses cadres qui étaient en visite au Mali pour discuter de projets de coopération avec des gouvernements africains.

- Deux Belges. L'un d'eux, Geoffrey Dieudonné, 39 ans, était haut fonctionnaire au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ont annoncé les autorités belges. L'identité de la deuxième victime n'a pas été divulguée.

- Une Américaine. Le décès d'Anita Ashok Datar a été annoncé par le département d'Etat, sans plus de précisions.

- Un Sénégalais. Il était employé d'une société pétrolière, d'après le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye.

AFP

Ses derniers articles: Fifa: deux ex-dirigeants africains radiés  Mali: le procès du chef de l'ex-junte Sanogo renvoyé  Alger salue la coopération avec la Belgique sur les migrants 

attaque

AFP

Attaque d'une prison au Mali: 2 gardes blessés, des dizaines d'évasions

Attaque d'une prison au Mali: 2 gardes blessés, des dizaines d'évasions

AFP

Cameroun: six militaires tués dans une attaque de Boko Haram

Cameroun: six militaires tués dans une attaque de Boko Haram

AFP

Niger: cinq soldats tués et quatre disparus dans une attaque

Niger: cinq soldats tués et quatre disparus dans une attaque

victimes

AFP

Tunisie: la parole de nouveau aux victimes de la dictature

Tunisie: la parole de nouveau aux victimes de la dictature

AFP

Victimes de la dictature en Tunisie: de la colère, des larmes et des questions

Victimes de la dictature en Tunisie: de la colère, des larmes et des questions

AFP

La Tunisie

La Tunisie