mis à jour le

Rwanda: la réforme de la Constitution pour un 3e mandat de Kagame adoptée

Les sénateurs rwandais ont adopté mardi à leur tour, après les députés, une modification de la Constitution permettant au président Paul Kagame de se représenter en 2017 et de potentiellement diriger le pays jusqu'en 2034, a constaté une journaliste de l'AFP.

Le Sénat a voté, dans les mêmes termes que l'Assemblée le 29 octobre, les nouveaux articles 101 et 172 qui sont donc définitivement adoptés. Le nouvel article 101 fait passer de cinq à sept ans le mandat présidentiel et en limite le nombre à deux. Mais le nouvel article 172 autorise "le président en exercice" à briguer un nouveau septennat en 2017, et à être réélu ensuite pour deux quinquennats, conformément à l'article 101.

AFP

Ses derniers articles: Climat: au Sahel, trois fois plus de tempêtes extrêmes en 35 ans  Les journalistes du Maghreb "sous haute tension", selon RSF  Jean Pigozzi, collectionneur possédé par l'Afrique 

Constitution

AFP

Bénin: le Parlement refuse de statuer sur la révision de la constitution

Bénin: le Parlement refuse de statuer sur la révision de la constitution

AFP

Côte d'Ivoire: promulgation de la nouvelle Constitution

Côte d'Ivoire: promulgation de la nouvelle Constitution

AFP

Côte d'Ivoire: 2 opposants

Côte d'Ivoire: 2 opposants

kagamé

AFP

Le président Kagame loue les liens Rwanda-Etat hébreu

Le président Kagame loue les liens Rwanda-Etat hébreu

AFP

Rwanda: le président Kagame sera présent au sommet Afrique-France

Rwanda: le président Kagame sera présent au sommet Afrique-France

AFP

Macky Sall et Paul Kagame appellent l'Afrique

Macky Sall et Paul Kagame appellent l'Afrique

réforme

AFP

Réforme constitutionnelle au Bénin: démission du ministre de la Défense

Réforme constitutionnelle au Bénin: démission du ministre de la Défense

AFP

Bénin: polémique sur une réforme constitutionnelle floue

Bénin: polémique sur une réforme constitutionnelle floue

AFP

L'Angola réforme sa loi punissant l'avortement

L'Angola réforme sa loi punissant l'avortement