mis à jour le

Le président malien «IBK» salue François Hollande à l'Elysée le 21 octobre 2015. Crédit photo: REUTERS/Stephane de Sakutin/Pool
Le président malien «IBK» salue François Hollande à l'Elysée le 21 octobre 2015. Crédit photo: REUTERS/Stephane de Sakutin/Pool

Les chefs d'Etats africains se rangent à côté de la France dans la lutte contre Daech

De nombreux chefs d'Etats africains ont apporté leur soutien à la France après les attaques terroristes survenues à Paris le 13 novembre.

Pas épargné par la menace jihadiste, que ce soit en Afrique du Nord où Daesh sème la terreur en Libye et en Egypte, comme au Nigeria où Boko Haram a prêté allégeance à Daesh, le continent africain a apporté son soutien à la France après les attaques de Paris du 13 novembre.

Au Kenya, aux prises avec les Shebab somaliens qui ont eux aussi fait allégeance à Daesh, le président Uhuru Kenyatta a déclaré que «le peuple et le gouvernement du Kenya se tiennent au côté de la France en ce moment où notre humanité commune a été attaquée»«Les Français ont rendu célèbre l’appel "Liberté, égalité, fraternité" qui reflète les valeurs communes que les Kényans partagent avec eux et qui sont attaqués par les terroristes, à Paris et à travers le monde»rapporte le quotidien The Nation.

Intensifier la coopération militaire

La présidente de l'Union africaine, la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, a elle aussi dénoncé les attaques sur son compte Twitter. «L’Union africaine (UA) condamne dans les termes les plus forts ces actes ignobles et barbares. Les auteurs doivent être appréhendés et traduits le plus tôt possible devant la justice».

Au Nigeria, le président nigérian, Muhammadu Buhari, qui a fait de la lutte contre Boko Haram sa priorité depuis son arrivée au pouvoir, a exprimé ses «sincères condoléances à François Hollande et au peuple français», rapporte Premium Times, un quotidien nigérian. Il a également appelé toutes les nations éprises de paix dans le monde à intensifier la coopération multilatérale pour mettre fin au fléau du terrorisme international. «Le Nigeria, qui affronte depuis 2002 des djihadistes dont l’insurrection a fait quelque 17 000 morts, renforce sa collaboration avec les pays voisins et s’est ouvert à l’échange de renseignements, y compris avec la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis», souligne Le Monde Afrique.
 
Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, lui aussi au premier rang de la lutte contre le terrorisme et allié étroit de la France, a également soutenu les autorités françaises et appelé à la plus grande fermeté face aux terroristes.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

Attentats du 13 novembre

Attentats du 13 novembre

L'ONU s'inquiète d'un éventuel rejet des réfugiés après les attaques de Paris

L'ONU s'inquiète d'un éventuel rejet des réfugiés après les attaques de Paris

Attentats du 13 novembre

Les dessinateurs arabes prennent leurs crayons pour Paris

Les dessinateurs arabes prennent leurs crayons pour Paris

Daech

Terrorisme

La Libye n'est finalement pas devenue le nouveau fief de Daech

La Libye n'est finalement pas devenue le nouveau fief de Daech

Terrorisme

Pourquoi la Tunisie produit-elle autant de terroristes?

Pourquoi la Tunisie produit-elle autant de terroristes?

Terrorisme

Comment la Tunisie est devenue un foyer de recrutement pour l'EI

Comment la Tunisie est devenue un foyer de recrutement pour l'EI

Paris

AFP

COP22: négociations sur l'application de l'accord de Paris

COP22: négociations sur l'application de l'accord de Paris

AFP

COP22: une nouvelle marche pour le climat à gravir à Marrakech

COP22: une nouvelle marche pour le climat à gravir à Marrakech

AFP

RD Congo: Kinshasa accuse Paris d'"encourager les extrémistes"

RD Congo: Kinshasa accuse Paris d'"encourager les extrémistes"