mis à jour le

Lancement de la version française du site Africa Check, dédié au "fact checking"

Africa Check, premier site en Afrique consacré au "fact checking", la vérification des faits, a lancé une version française, a annoncé jeudi soir la Fondation AFP, partenaire de ce projet qui démêle le vrai du faux dans les affirmations des décideurs.

"Les réseaux sociaux et médias traditionnels sont inondés d'affirmations de leaders d'opinion dont l'exactitude laisse à désirer. C'est ce vaste terrain-là, laissé vierge jusqu'ici par la presse africaine, qu'Africa Check essaie d'explorer", a expliqué le journaliste sénégalais Assane Diagne, en charge de la version française du site (fr.africacheck.org).

La rédaction francophone est hébergée dans l'école de journalisme Ejicom à Dakar.

Depuis son lancement en 2012, Africa Check apporte "une vérification des faits indépendante et impartiale au débat public et aux médias de l'Afrique anglophone", a déclaré le président-directeur général de l'AFP, Emmanuel Hoog. "Nous espérons atteindre un succès similaire dans les pays francophones du continent", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Le lancement du nouveau site a été annoncé à Johannesburg jeudi soir, lors de la remise du prix africain de vérification des faits pour 2015, sponsorisé par Africa Check et la Fondation AFP. 

Le premier prix a été remporté par Benjamin Ezeamalu, journaliste au site d'information nigérian Premium Times, pour un article clarifiant une polémique sur l'âge légal de la majorité sexuelle dans son pays.

Les deuxième et troisième prix ont été remis respectivement à Phillip de Wet, de l'hebdomadaire sud-africain Mail & Guardian, pour un reportage sur la controverse liée aux dépenses immobilières du président Jacob Zuma, et à Pieter-Louis Myburgh, du groupe sud-africain Media24 pour un reportage sur la sécurité ferroviaire.

Africa Check s'inspire de sites semblables lancés aux Etats-Unis et en Europe. Le plus célèbre, le site américain PolitiFact, a été récompensé par le prestigieux prix Pulitzer 2009.

La Fondation AFP offre des formations aux journalistes des pays en développement afin d'améliorer les standards professionnels.

AFP

Ses derniers articles: Foot: la Côte d'Ivoire rend un ultime hommage  L'Angola dénonce l'inculpation au Portugal de son vice-président  Le Maroc demande officiellement 

site

AFP

La romancière Slimani défend les homosexuels sur un site marocain

La romancière Slimani défend les homosexuels sur un site marocain

AFP

Niger: attaque d'un site de personnes déplacées par Boko Haram

Niger: attaque d'un site de personnes déplacées par Boko Haram

AFP

Attaque contre un site gazier: l'algérien Sonatrach assurera la production

Attaque contre un site gazier: l'algérien Sonatrach assurera la production