mis à jour le

Un Nigérian devient le premier Africain

Un Nigérian de 32 ans, Wellington Jighere, est devenu ce weekend le premier Africain à remporter le titre de champion du monde de Scrabble en anglais.

Il a battu ce dimanche par 4 à 0 l'Anglais Lewis Mackay lors du championnat organisé à Perth par l'Association mondiale des joueurs de Scrabble de langue anglaise, qui a mis aux prises plus de 120 participants.

"Il a dû batailler quatre jours pour émerger au sommet mais une fois en place, peut-être était-il un peu plus frais, ou a-t-il eu un peu de chance, tout s'est bien passé pour lui et il a gagné par quatre à zéro", a déclaré un des organisateurs, Adam Kretschmer, à l'AFP.

"C'est la première fois qu'un Africain a gagné ces championnats", a commenté le lauréat dans le Guardian.

Mais, a-t-il reconnu, "Nigel reste un maître. Il s'est trouvé qu'aujourd'hui c'était mon jour", a-t-il ajouté en référence au Néo-Zélandais Nigel Richards qui domine la discipline avec notamment trois titres mondiaux à son actif et cinq titres nord-américains.

Ce même Richards avait stupéfié le monde francophone en juillet en remportant la version française de la compétition sans même parler la langue, se contentant d'étudier le dictionnaire.

Sur Facebook, M. Jighere a trouvé épuisant le tournoi de Perth au cours duquel il a joué 32 parties en quatre jours avant la finale.

"Je n'ai pas dormi pendant pratiquement une semaine. Je ne reviens pas d'avoir été capable de jouer malgré le manque de sommeil", a-t-il ajouté.

Le Nigeria, ancienne colonie britannique, avait six ressortissants bien préparés engagés dans le championnat.

"Nous savions que nous allions conquérir le monde parce que nous avons les joueurs pour ça", a expliqué à l'AFP le président de sa fédération de Scrabble, Suleiman Gora.

"Les Australiens et les Britanniques sont des maîtres de l'anglais mais nous nous des maîtres du Scrabble en anglais dans le monde. C'est la différence", a-t-il dit.

M. Jighere, un diplômé de l'université sans emploi, a déjà été deux fois champion d'Afrique. Selon M. Gora, "c'est un garçon tranquille, humble et travailleur" en qui on peut avoir confiance. "Je savais qu'il en était capable".

Ironie du sort, l'équipe nigériane a bien failli ne jamais participer aux championnats où ils ne sont arrivés que la veille du début en raison de difficultés à obtenir leurs visas.

"Moi-même, en tant que président de la fédération, je n'ai pas obtenu de visa car ils (les autorités australiennes) n'étaient pas convaincus que j'allais rentrer au Nigeria", a déclaré M. Gora.

AFP

Ses derniers articles: CAN-Féminine 2016: le Nigeria douche les espoirs des Lionnes du Cameroun  L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain  Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel 

Africain

AFP

Joueur africain de l'année: Aubameyang, Mahrez, Mane, Salah et Slimani finalistes

Joueur africain de l'année: Aubameyang, Mahrez, Mane, Salah et Slimani finalistes

AFP

Le braconnage des éléphants prive le tourisme africain de 25 millions de dollars

Le braconnage des éléphants prive le tourisme africain de 25 millions de dollars

AFP

Joueur africain de l'année: qui pour succéder

Joueur africain de l'année: qui pour succéder

championnat

AFP

Foot: l'Algérien Mahrez élu meilleur joueur du Championnat anglais

Foot: l'Algérien Mahrez élu meilleur joueur du Championnat anglais

AFP

Championnat d'Afrique des nations: tirage difficile pour le Rwanda

Championnat d'Afrique des nations: tirage difficile pour le Rwanda

AFP

CAN: Guinée équatoriale, un bon gardien dans un championnat délabré

CAN: Guinée équatoriale, un bon gardien dans un championnat délabré

Monde

AFP

Au Maroc, les trésors de la plus vieille bibliothèque du monde

Au Maroc, les trésors de la plus vieille bibliothèque du monde

Géopolitique

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

AFP

Le monde sous la menace d'évènements climatiques plus fréquents

Le monde sous la menace d'évènements climatiques plus fréquents