mis à jour le

Plus de 90.000 personnes touchées par les inondations en Somalie

Plus de 90.000 personnes dans le sud de la Somalie ont été touchées par d'importantes inondations qui durent depuis plusieurs semaines dans le pays, poussant près de la moitié de ces personnes à quitter leurs foyers, a indiqué l'ONU.

"Plus de 90.000 personnes ont été touchées depuis le 23 octobre et on estime à 42.000 le nombre de personnes déplacées par les inondations et les crues des rivières", a indiqué le bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha) dans un communiqué.    

Les régions les plus touchées dans le sud de la Somalie sont celles de Bakool, Bay, Lower Juba, Middle Juba et Middle Shabelle, selon l'ONU.

Dans plusieurs de ces zones, des combats continuent d'opposer des islamistes shebab aux forces gouvernementales et leurs alliés soutenus par la force de l'Union africaine, forte d'environ 20.000 hommes.

"Des milliers de personnes vivant dans des zones basses dans le sud et le centre de la Somalie sont toujours confrontées" au risque des inondations, a ajouté l'ONU.

La Somalie est régulièrement touchée par ces intempéries, mais des experts climatiques ont également mis en garde sur les risques d'inondations provoquées par le phénomène climatique El Niño.

El Niño est un grave épisode météorologique se traduisant aussi bien par des sécheresses que par des inondations et qui survient tous les deux à sept ans.

Caractérisé par un réchauffement dans l'Océan Pacifique, ce phénomène devrait se renforcer dans les mois à venir et persister jusqu'en 2016. El Niño affecte le régime des pluies, accroissant le risque d'événements météorologiques extrêmes.

Alors que certains pays, comme le Soudan, l'Erythrée, l'Ethiopie et Djibouti, pourraient être frappés par la sécheresse, d'autres comme le Kenya, la Somalie et l'Ouganda sont menacés par les inondations.

L'Afrique de l'Est avait été touchée en 2011 par une sécheresse d'une ampleur exceptionnelle, qui avait affecté plus de 12 millions de personnes.

Cette sécheresse, associée à la guerre civile en Somalie, avait entraîné dans ce pays une famine qui avait tué plus de 250.000 personnes.

AFP

Ses derniers articles: Burkina: les procès "point de départ d'une vraie réconciliation"  Nigeria: de "nombreux morts" dans l'effondrement d'une église  Angola: le parti au pouvoir lance sa campagne électorale 

inondations

AFP

Inondations au Mali: au moins 14 morts en moins d'un mois

Inondations au Mali: au moins 14 morts en moins d'un mois

AFP

Crues du Niger: alerte aux inondations au Niger, au Bénin et au Nigeria

Crues du Niger: alerte aux inondations au Niger, au Bénin et au Nigeria

AFP

Niger: onze morts et près de 30.000 sans-abris après des inondations

Niger: onze morts et près de 30.000 sans-abris après des inondations

Somalie

AFP

Les shebab restent la principale menace en Somalie

Les shebab restent la principale menace en Somalie

AFP

Une dispute frontalière maritime entre le Kenya et la Somalie lundi devant la CIJ

Une dispute frontalière maritime entre le Kenya et la Somalie lundi devant la CIJ

AFP

Somalie  les shebab s'emparent d'une ville

Somalie les shebab s'emparent d'une ville