mis à jour le

Dates-clés de l'affaire Pistorius

Voici un rappel des dates-clés de l'affaire de l'athlète sud-africain Oscar Pistorius, qui est sorti de prison lundi, un an après avoir été condamné à cinq ans de prison pour l'"homicide involontaire" de sa petite amie Reeva Steenkamp, en février 2013.

 

--2013--

- 14 fév: Oscar Pistorius, 26 ans, champion paralympique amputé des deux jambes, est arrêté après la découverte dans sa résidence ultra-sécurisée de Pretoria du corps sans vie de son amie Reeva Steenkamp, un mannequin de 29 ans. Il avoue être l'auteur des coups de feu mortels tirés à travers la porte des toilettes dans la nuit de la Saint-Valentin, mais dit avoir cru tirer sur un cambrioleur. Il est inculpé pour meurtre et incarcéré.

Le lendemain, Pistorius comparaît, en larmes, devant le tribunal d'instance de Pretoria. Il est inculpé formellement du meurtre de sa compagne, crime passible de la prison à vie.

- 19 fév: Le parquet retient la préméditation, son avocat plaide l'erreur tragique.

- 20 fév: La police dit avoir découvert à son domicile des seringues et de la testostérone, produit dopant interdit aux sportifs. La défense taille en pièces l'enquête policière, évoquant plusieurs oublis ou erreurs de procédure.

- 22 fév: Il est libéré sous caution.

- 20 nov: Son dossier s'alourdit de deux infractions à la législation sur les armes à feu.

 

--2014--

- 14 fév: Un an après le meurtre, Pistorius brise le silence en évoquant sa "douleur" dans un message sur internet.

- 3 mars: Au début du procès, une voisine évoque des "cris à glacer le sang" d'une femme au moment du drame.

- 10 et 13 mars: Pistorius est pris de nausées et de vomissements à la lecture du rapport d'autopsie, puis à la vue d'une photo de sa victime.

- 7 au 15 avr: Comparutions à la barre de Pistorius marquées par plusieurs crises de larmes et interruptions de séance. Il reconnaît avoir tiré les coups de feu mais nie toute intention de tuer sa petite amie.

- 30 juin: Après six semaines d'interruption du procès, Pistorius est déclaré sain d'esprit et pénalement responsable par quatre experts psychiatres et psychologues.

- 12 sept: Pistorius est déclaré "coupable d'homicide involontaire", un verdict qui surprend une partie du monde judiciaire.

- 21 oct: Le champion paralympique est condamné à cinq ans de prison ferme et immédiatement incarcéré.

- 4 novembre: Le parquet annonce son intention de faire appel de la condamnation, qu'il juge  "choquante de légèreté".

- 10 décembre, la juge accepte que le procès soit réexaminé en appel.

 

--2015--

- 8 juin: L'administration pénitentiaire indique que le sportif sera placé en liberté surveillée à partir du 21 août.

- 17 août: Le parquet fait formellement appel de la condamnation. L'accusation estime que la juge a fait une erreur d'interprétation du droit en ne retenant que l"homicide involontaire" et qu'elle aurait dû condamner le sportif pour "meurtre".

- 19 août: Le gouvernement sud-africain suspend la décision de libérer Pistorius, en demandant le réexamen de la demande du prisonnier.

- 17 septembre: La défense de Pistorius remet à la justice son argumentaire pour le procès en appel qui doit s'ouvrir le 3 novembre.

- 5 octobre: Une commission d'appel chargée d'examiner sa demande de libération refuse de se prononcer et renvoie, contre toute attente, le dossier à la commission des libérations anticipées. 

- 15 octobre: la commission des libérations anticipées annonce que Pistorius pourra sortir de prison le 20 octobre, la veille du premier anniversaire de sa condamnation.

- 19 octobre: Oscar Pistorius sort de prison et est assigné à résidence.  

 

AFP

Ses derniers articles: Accord Canal+ et CAF pour la diffusion de la CAN en Afrique francophone  Tchad: onze opposants libérés, des femmes interdites de rassemblement  Egypte: "une stratégie de trois ans" pour relancer l'économie 

Pistorius

AFP

AfSud: Pistorius transféré dans une prison adaptée

AfSud: Pistorius transféré dans une prison adaptée

AFP

Oscar Pistorius placé sous surveillance anti-suicide

Oscar Pistorius placé sous surveillance anti-suicide

AFP

Oscar Pistorius hospitalisé après une chute dans sa cellule

Oscar Pistorius hospitalisé après une chute dans sa cellule