mis à jour le

Un drone américain survole une base militaire ougandaise, en juin 2012. Photo: REUTERS/Jacquelyn Martin
Un drone américain survole une base militaire ougandaise, en juin 2012. Photo: REUTERS/Jacquelyn Martin

En secret, des drones américains opèrent dans de nombreuses régions d'Afrique

Le site américain The Intercept s'est procuré des documents secrets du Pentagone.

Ils sont invisibles et partout à la fois. Les drones de l'armée américaine survolent le sol africain dans de nombreux pays pour mener leur guerre contre le terrorisme. C'est ce que montrent des documents secrets du Pentagone, qui datent de 2013, et ont été consultés par le site d'informations américain The Intercept.

Des drones ont été déployés en secret en Somalie et au Yémen entre janvier 2011 et l'été 2012, par l'unité américaine 48-4 qui est basée dans le Camp Lemonnier à Djibouti, ancien poste de la légion étrangère française. De là, les Etats-Unis envoient leurs drones dans toute la région, et notamment dans le sud de la péninsule arabique qui s'étend de l'autre côté de la mer Rouge.

Selon The Intercept, «même le secrétaire d'Etat à la Défense, Ashton Carter, a reconnu que le Lemonnier était au centre du dispositif militaire américain dans la région».

Les documents secrets du Pentagone démontrent que les drones américains ont pénétré dans l'espace aérien de nombreux pays pour mener des opérations: on peut citer l'Ethiopie, le Kenya, la Somalie, le Niger, le Tchad, le Cameroun.

 Entre 5.000 et 8.000 soldats

Ce déploiement important en Afrique date du 11 septembre 2001. Avant l'attaque terroriste du World Trade Center, les Américains étaient très peu présents militairement sur le continent. Washington a signé des accords militaires avec 29 aéroports internationaux africains pour avoir le droit d'utiliser leurs infrastructures. Entre 5.000 et 8.000 soldats américains et civils de l'armée opèrent également chaque année en Afrique.

Mais toutes ces données restent très difficiles à mettre à jour et vérifier. Plusieurs sources militaires confient à The Intercept qu'ils ont interdiction de dévoiler tout secret sur la présence américaine sur place. Mais, «ce que je peux dire sur notre stratégie et notre présence est qu'elles sont basées sur le concept de la flexibilité et d'une faible empreinte» dans les pays où les américains sont présents, souligne un haut-gradé d'Africom, le centre de commandement militaire des Etats-Unis sur le continent.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

drones

AFP

Les premiers drones made in Cameroun montés par une startup ambitieuse

Les premiers drones made in Cameroun montés par une startup ambitieuse

AFP

Dans le Sahel, les aviateurs français prêts

Dans le Sahel, les aviateurs français prêts

AFP

Des drones tactiques français en Centrafrique

Des drones tactiques français en Centrafrique

Etats-Unis

AFP

Zimbabwe: les Etats-Unis appellent l'armée

Zimbabwe: les Etats-Unis appellent l'armée

AFP

Les États-Unis suspendent les avantages commerciaux pour les vêtements rwandais

Les États-Unis suspendent les avantages commerciaux pour les vêtements rwandais

AFP

Corruption: des hauts responsables congolais interdits d'entrée aux Etats-Unis

Corruption: des hauts responsables congolais interdits d'entrée aux Etats-Unis

militaire

AFP

Une pop star ougandaise menacée d'être traduite devant un tribunal militaire

Une pop star ougandaise menacée d'être traduite devant un tribunal militaire

AFP

Centrafrique: la présence militaire de la Russie se limite

Centrafrique: la présence militaire de la Russie se limite

AFP

Somalie: les shebab attaquent une base militaire

Somalie: les shebab attaquent une base militaire