mis à jour le

Crédit photo: Caitlin Regan via Flickr. Creative commons.
Crédit photo: Caitlin Regan via Flickr. Creative commons.

Si vous dégustez un jus d'orange, il a de bonnes chances de venir d'Egypte

Le pays est le premier producteur d'agrumes sur le continent africain.

Depuis la révolution de 2011, la croissance égyptienne a ralenti de manière considérable même si les prévisions du FIM pour l'année 2015 sont optimistes et prévoient une hausse de 4.2% du PIB. Mais si de nombreux secteurs de l'économie égyptienne ont souffert de la crise, la production d'agrumes n'a elle pas souffert de la mauvaise conjoncture. Dans une vidéo graphique, le site américain CNN rapporte que le pays d'Al-Sissi est le premier producteur d'oranges d'Afrique, mais aussi un grand fournisseur de citrons. 

Les Russes aiment ça

Quelques chiffres à retenir? En 2013, environ 4 millions de tonnes d'agrumes ont été récoltées dans la vallée du Nil. Sur ce total, les oranges pèsent lourd avec 2,9 millions de tonnes produites. Si on peut retrouver une bonne partie de ces oranges dans les rues du Caire où de nombreux marchands ambulants en vendent à tous les coins de rue - c'est un des charmes de la capitale -, un grand nombre de ces fruits est également exporté.

Comme nous l'apprend CNN, quatre pays achètent quasiment à eux-seuls l'ensemble des exportations égyptiennes: il s'agit de la Russie, de l'Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis et les Pays-Bas. Mais un jus d'orange égyptien aura toujours plus de saveur sous le soleil d'Afrique du Nord que dans le froid moscovite. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, Yahya Jammeh a quitté le pouvoir les poches pleines  Si vous voulez acheter un iPhone pour pas cher, foncez en Angola  Le racisme anti-noir réapparaît avec violence à la CAN 2017 

exportation

Actualités

Exportation des terroristes en Tunisie : Moncef Marzouki s’excuse auprès des Algériens

Exportation des terroristes en Tunisie : Moncef Marzouki s’excuse auprès des Algériens