mis à jour le

Wided Bouchamaoui, la présidente de la Confédération tunisienne de l'industrie le 9 octobre 2015. Photo: REUTERS/Zoubeir Souissi
Wided Bouchamaoui, la présidente de la Confédération tunisienne de l'industrie le 9 octobre 2015. Photo: REUTERS/Zoubeir Souissi

Il y a une femme tunisienne sur la photo du prix Nobel de la paix 2015, et ce n'est pas anodin

Wided Bouchamaoui est la dirigeante de l'une des organisations du Quartet tunisien.

Quatre organisations tunisiennes ont été récompensées ce vendredi 9 octobre par le prix Nobel de la paix. Et à la tête de l'un des membres du Quartet tunisien, on retrouve une femme: Wided Bouchamaoui. Elle dirige la Confédération tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat. Peu connue avant 2011, «le vent de la révolution a porté cette femme», écrivait l'hebdomadaire Jeune Afrique sur cette cette quinqagénaire. En 2014, elle avait déjà été récompensée pour son action par le prix Business for peace

À lire aussi: Le Prix Nobel de la paix récompense la transition démocratique tunisienne, une belle surprise

Si le comité norvégien du prix Nobel de la paix a précisé qu'il récompensait «le Quartet, et non pas quatre organisations individuelles»Wided Bouchamaoui a joué un rôle de tout premier plan dans le dialogue national tunisien. Elle va, à ce titre, recevoir le prix en compagnie des trois autres dirigeants du Quartet. «Ce que je suis en train de faire est ma contribution à ce pays que j’aime, pour faire réussir cette révolution», confiait-elle à Jeune Afrique.

Pour deux raisons, cette présence de Wided Bouchamaoui parmi les lauréats du Nobel est une bonne nouvelle.

Wided Bouchamaoui aux côtés des autres leaders du Quartet tunisien en 2013. Crédit photo: REUTERS/Anis Mili

1) Seulement 5% de femmes parmi les «nobelisés»

Sur son site, la chaîne TV5 Monde rappelle que seulement 15% des prix Nobel de la paix sont attribués à des femmes. 

«Sur une centaine de nominations au Nobel de la Paix, le comité norvégien en charge de leur attribution  n’a trouvé bon, au fil du temps, que de distinguer quelque 15% de femmes remarquables. La lauréate de la Paix 1997, Jody Williams, militante dans la lutte contre les mines antipersonnel et très investie contre la guerre au Vietnam, s’en était d’ailleurs étonnée dans son discours», note TV5 Monde.

Si l'on regarde les listes des lauréats des prix Nobel, toutes catégories confondues, la part de femmes lauréates est encore plus faible. Selon Le Monde, «les femmes ne représentent que 5,35 % des nobélisés, avec 48 femmes sur 897 lauréats depuis la création du prix en 1901».

Le prix Nobel de la paix 2015 ne permettra pas cependant pas d'augmenter ces ratios puisque le comité norvégien a nommé le Quartet tunisien au titre de mouvement politique. 

2) Un symbole pour la Tunisie

En Tunisie, la femme est protégée par un code qui interdit notamment la polygamie et «qui reste encore inégalé dans le monde arabe», écrivait Le Monde dans un article en 2011.

Mais lors de son arrivée au pouvoir en 2011, le parti islamiste Ennahda avait envisagé d'inscrire la Charia, la loi islamique, dans la Constitution. Une annonce qui avait mis dans la rue une large partie de la population tunisienne et entraîné des débats enflammés à travers le pays et dans les rangs de l'Assemblée nationale. Certains Tunisiens craignaient notamment une instauration du voile pour les femmes. Ennahda avait finalement renoncé sous la pression populaire.

La Tunisie n'est pas seulement le pays du Printemps arabe, c'est aussi celui de la femme. 

Camille Belsoeur

Journaliste à Slate Afrique. 

Ses derniers articles: Le bonheur des Gambiens qui se réveillent dans une dictature devenue démocratie  Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol  En Gambie, ce sont les billes qui désigneront le nouveau président 

printemps arabe

Après le Printemps Arabe

Le réveil des sociétés civiles au Maghreb est une promesse pour l'avenir

Le réveil des sociétés civiles au Maghreb est une promesse pour l'avenir

Mouvement social

Le Maroc n'est pas au bord d'une révolution, mais le roi doit écouter le peuple

Le Maroc n'est pas au bord d'une révolution, mais le roi doit écouter le peuple

Politique

Le Maroc, royaume de la stabilité cinq ans après le Printemps arabe

Le Maroc, royaume de la stabilité cinq ans après le Printemps arabe

prix Nobel

Crise migratoire

Il veille sur les réfugiés érythréens et pourrait décrocher le prix Nobel de la paix

Il veille sur les réfugiés érythréens et pourrait décrocher le prix Nobel de la paix

Déception

C'est lui qui le méritait, ce Nobel

C'est lui qui le méritait, ce Nobel

Nobel de Littérature

Ce ne sera donc pas lui

Ce ne sera donc pas lui

Prix Nobel de la Paix

Peace

Le Prix Nobel de la paix récompense la transition démocratique tunisienne, une belle surprise

Le Prix Nobel de la paix récompense la transition démocratique tunisienne, une belle surprise

Vu du Cameroun

Ce qu'il reste du rêve de Martin Luther King

Ce qu'il reste du rêve de Martin Luther King

Vu d'Alger

L'Europe ne mérite pas son prix Nobel

L'Europe ne mérite pas son prix Nobel