mis à jour le

Fifa: Hayatou, malgré des problèmes de santé, assumera "pleinement sa tâche"

Malgré des problèmes de santé, le Camerounais Issa Hayatou, désigné président par intérim de la Fifa après la suspension de Joseph Blatter, s'engage "pleinement à assumer cette tâche", a-t-il indiqué dans un communiqué transmis vendredi à l'AFP.

Président de la Confédération africaine de football (CAF), Hayatou, 69 ans, a été désigné jeudi président par intérim de la Fifa, en tant que plus ancien vice-président du Comité exécutif en poste.

"Je m'engage pleinement à assumer cette tâche et consacrerai tous mes efforts à l'organisation, les associations membres, nos employés, nos précieux partenaires ainsi qu'aux supporters du monde entier", déclare M. Hayatou dans ce communiqué.

La CAF a expliqué ensuite qu'il "n'avait jamais été fait mystère de ce que, depuis quelques années, une insuffisance rénale impose (à M. Hayatou) des séances régulières de dialyse, dont la programmation s'est toujours faite en harmonie avec son agenda professionnel et ses obligations multiples honorés sans accrocs".

"Depuis sa première élection à la présidence de la CAF, Issa Hayatou a toujours pleinement assumé, sans discontinuer, les prérogatives qui lui sont dévolues par les statuts de la CAF", poursuit le texte.

Ainsi à titre d'exemple, pour l'année en cours, M. Hayatou "a présidé les CAF Awards à Lagos au Nigeria, a été présent durant toute la durée de la Coupe d'Afrique des Nations en Guinée Équatoriale entre janvier et février, a enchaîné au Niger et au Sénégal avec les CAN U17 et U20 en février et mars".

Toutes ces activités, relève encore la CAF, ont été menées "sans préjudice aucun sur les divers engagements de Issa Hayatou à la Fifa. Il a remplacé le président de la FIFA lors de la Coupe du Monde féminine au Canada et a participé à toutes les réunions des Commissions et du Comité Exécutif pour lesquelles sa présence était requise".

"Idem pour le CIO dont il est membre depuis 2001 et qui a réuni Hayatou et ses pairs deux fois cette année: au siège du CIO à Lausanne et à Kuala Lumpur en Malaisie", indique encore la CAF.

 

 

AFP

Ses derniers articles: Fifa: deux ex-dirigeants africains radiés  Mali: le procès du chef de l'ex-junte Sanogo renvoyé  Alger salue la coopération avec la Belgique sur les migrants