mis à jour le

Nigeria: 11 soldats tchadiens tués dans une attaque de Boko Haram

Onze soldats tchadiens ont été tués et treize blessés mardi matin dans l'attaque de leur postion par des islamistes nigérians de Boko Haram dans une localité de la région du lac Tchad proche de la frontière tchado-nigériane, a indiqué à l'AFP une source sécuritaire tchadienne.

"Les hommes de Boko Haram ont attaqué la position de nos forces à 04H30 (03H30 GMT) à Kaiga Ngouboua à deux kilomètres de la frontière avec le Nigeria", a expliqué cette source sous couvert d'anonymat, ajoutant: "Cette attaque surprise a fait 11 morts dans les rangs de l'armée tchadienne et 13 blessés (...), 17 Boko Haram ont été tués".

AFP

Ses derniers articles: RDC: l'ONU s'attend  L'Ougandais Ongwen, l'enfant-soldat devenu chef sanguinaire  CPI: Dominic Ongwen, ex-chef de la LRA, plaide non coupable 

attaque

AFP

Cameroun: six militaires tués dans une attaque de Boko Haram

Cameroun: six militaires tués dans une attaque de Boko Haram

AFP

Niger: cinq soldats tués et quatre disparus dans une attaque

Niger: cinq soldats tués et quatre disparus dans une attaque

AFP

Mali: un Casque bleu togolais et 2 civils tués dans une attaque

Mali: un Casque bleu togolais et 2 civils tués dans une attaque

haram

AFP

Recul de Boko Haram et de l'EI: moins de morts en 2015

Recul de Boko Haram et de l'EI: moins de morts en 2015

AFP

Nigeria: Boko Haram promet de poursuivre "la guerre" sous Trump

Nigeria: Boko Haram promet de poursuivre "la guerre" sous Trump

AFP

Nigeria: l'armée libère une lycéenne de Chibok enlevée par Boko Haram

Nigeria: l'armée libère une lycéenne de Chibok enlevée par Boko Haram

soldats

AFP

Soudan du Sud: 56 rebelles et 4 soldats tués dans des combats

Soudan du Sud: 56 rebelles et 4 soldats tués dans des combats

AFP

Egypte: 12 soldats tués dans une attaque dans le Sinaï

Egypte: 12 soldats tués dans une attaque dans le Sinaï

AFP

CPI: les ex-enfants soldats d'une milice congolaise stigmatisés

CPI: les ex-enfants soldats d'une milice congolaise stigmatisés