mis à jour le

Centrafrique: le président tchadien réclame la fin de la transition

Le président tchadien Idriss Deby, très influent en Centrafrique, a estimé lundi que la transition en cours dans ce pays devait "s'arrêter" et des élections être organisées avant la fin 2015, après une flambée de violences fin septembre à Bangui.

"Cette transition doit s'arrêter. Il faut (mieux) une mauvaise élection plus qu'une transition chancelante", a déclaré le président Deby, à l'issue d'un entretien à Paris avec le président François Hollande. "Que la communauté internationale trouve les moyens financiers nécessaires pour permettre à la transition de faire les élections avant la fin de l'année 2015", a-t-il ajouté.

 

AFP

Ses derniers articles: Italie: le Ghanéen Muntari (Pescara) quitte le terrain après des cris racistes  Nigeria: enquête pour corruption sur l'influent émir de Kano  Au Maroc, les convertis au christianisme sortent de l'ombre 

président

AFP

Niger: le président exhorte

Niger: le président exhorte

AFP

Afrique du Sud: lancement d'un mouvement contre le président Zuma

Afrique du Sud: lancement d'un mouvement contre le président Zuma

AFP

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

Tchadien

AFP

Le procès de l'ex-président tchadien Habré le 9 janvier

Le procès de l'ex-président tchadien Habré le 9 janvier

AFP

Le dictateur tchadien Habré versera jusqu'

Le dictateur tchadien Habré versera jusqu'

AFP

Le Tchadien Idriss Déby nouveau président en exercice de l'Union Africaine

Le Tchadien Idriss Déby nouveau président en exercice de l'Union Africaine

transition

AFP

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

AFP

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

AFP

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique