mis à jour le

Guinée: son fils visé par une enquête en France, le président Condé dénonce une "manipulation" électorale

Le président guinéen Alpha Condé a dénoncé une "manipulation de l'opinion" avant l'élection présidentielle et des "accusations aussi vagues que diffamatoires" à l'origine d'une enquête de la justice française sur le train de vie de son fils, dans un entretien à Jeune Afrique.

Le 28 septembre, une source judiciaire à Paris avait rapporté à l'AFP l'ouverture, fin mai, d'une enquête préliminaire par le parquet national financier contre Mohamed Alpha Condé sur la base d'une plainte déposée en avril par la Fondation pour la démocratie et la gouvernance, une ONG basée à Bruxelles.

Le président de cette ONG, Grégory Mathieu, a expliqué à l'AFP que le train de vie du fils de M. Condé - ayant notamment un appartement dans un quartier huppé de Paris et louant des véhicules de luxe - "ne correspond pas à ses revenus déclarés, 800 euros mensuels". 

Depuis, aucun commentaire n'a pu être obtenu par l'AFP auprès de l'entourage du président Condé, qui a néanmoins réagi dans un entretien à l'hebdomadaire Jeune Afrique à paraître dimanche.

A la question de savoir si l'affaire le "tracasse", il a répondu: "Pensez-vous sérieusement que j'ai le temps de me soucier d'un dépôt de plainte émanant d'une ONG inconnue sur la base d'accusations aussi vagues que diffamatoires ?"

"Ce que je retiens, en revanche, c'est le lien entre la plainte et la proximité de la tenue de l'élection présidentielle", dont le premier tour est prévu le 11 octobre, a ajouté Alpha Condé, élu en 2010 et en lice pour un second mandat face à sept candidats.

"Les Guinéens savent à quoi s'en tenir face à ce type de manipulation de l'opinion", a-t-il assuré.

Selon Grégory Mathieu, son ONG s'interroge sur le financement du train de vie de Mohamed Alpha Condé et sur les liens qui apparaissent, selon elle, avec des sociétés basées en France et actives dans le secteur minier guinéen.

La Guinée est un des premiers producteurs mondiaux de bauxite, utilisée pour la production de l'aluminium, et possède des gisements de minerai de fer très convoités, mais aussi d'or, de diamants et de pétrole.

En dépit de la richesse de son sous-sol, plus de la moitié des habitants de la Guinée vit sous le seuil de pauvreté, avec moins d'un euro par jour, selon l'ONU.

AFP

Ses derniers articles: Kenya: 5 millions d'électeurs supplémentaires pour le scrutin d'août  Explosion d'un engin piégé au Kenya: 8 morts  Le corps démembré d'un Français retrouvé au Maroc 

enquête

AFP

Afrique du Sud: enquête rouverte pour un crime de l'apartheid

Afrique du Sud: enquête rouverte pour un crime de l'apartheid

AFP

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

AFP

Gabon: enquête judiciaire après l'assaut de plusieurs médias

Gabon: enquête judiciaire après l'assaut de plusieurs médias

président

AFP

RDC: "le dialogue est permanent", assure le président Kabila

RDC: "le dialogue est permanent", assure le président Kabila

AFP

Tchad: le contrat avec Glencore, "un marché de dupes", selon le président Deby

Tchad: le contrat avec Glencore, "un marché de dupes", selon le président Deby

AFP

Le président égyptien ratifie la rétrocession de deux îlots

Le président égyptien ratifie la rétrocession de deux îlots