mis à jour le

Un drone. Crédit photo: Michael MK Khor via Flickr, License by CC.
Un drone. Crédit photo: Michael MK Khor via Flickr, License by CC.

Le premier aéroport de drones au monde va être construit au Rwanda

Cela s'appellera un «droneport», et servira de base médicale.

Cela ressemble à un scénario de science-fiction qui pourrait vite prendre corps dans la réalité. Des drones transportant du matériel médical d'urgence et des poches de sang devraient bientôt survoler les vertes collines du Rwanda, en Afrique de l'Est, écrit le quotidien britannique The Guardian.

La firme Foster+Partners, du nom du célèbre architecte Norman Foster, ambtionne de construire un aéroport spécialement pour drones au Rwanda. L'idée derrière ce qui serait appelé un «droneport» est d'offrir une plateforme d'atterrissage et de décollage pour des drones cargo médicaux, qui pourraient larguer en urgence du matériel dans des régions reculées du pays.

«Alors que le réseau routier et les infrastructures de transport ne sont pas en assez bon état pour atteindre de nombreux villages, les drones pourraient résoudre ce problème à moindre coût», analyse le blog The Creators Project

Un périmètre d'action de plus de 100km

L'utilisation de drones ouvre un large horizon. Ces engins volants équipés de palmes, et qui ressemblent à des hélicoptères miniatures mais sans pilote, ont un champ d'action supérieur à 100km. L'entreprise Foster+Partners et l'Institut de technologie fédéral suisse, qui planche également sur le projet, ambitionnent d'utiliser des drones d'une envergure de trois mètres et capables de transporter des charges de dix kilos. Dans un second temps, à l'horizon 2025, des drones de six mètres (100kg de charge) pourraient être mis en service.

À lire aussi: Au Rwanda, le retour des lions est aussi une victoire contre le génocide

«L'Afrique est un continent où le fossé entre la croissance démographique et la croissance des infrastructures augmente de façon exponentielle», a expliqué Foster, lors du lancement officiel du projet début septembre.

Le droneport ne seraient pas seulement une piste de décollage, mais aussi un pôle de conception et d'assemblage de drones. Une clinique de soins et une plateforme pour le e-commerce verraient également le jour. Le Rwanda a été choisi pour ce projet en raison du fort dynamisme du pays dans le secteur des nouvelles technologies. Kigali, la capitale, qui a connu un immense boom depuis la fin du génocide en 1994, concentre déjà de nombreuses start-up et entreprises technologiques.

Camille Belsoeur

Journaliste à Slate Afrique. 

Ses derniers articles: Les forums inter-africains se multiplient, mais pour quelle utilité?  L'Algérie, un pays qui se transforme en fossile  Le bonheur des Gambiens qui se réveillent dans une dictature devenue démocratie 

drones

AFP

Rwanda: des drones livreurs de sang pour sauver des milliers de vies

Rwanda: des drones livreurs de sang pour sauver des milliers de vies

Dura lex, sed lex

Au Ghana, faire voler un drone sans permis est passible de 30 ans de prison

Au Ghana, faire voler un drone sans permis est passible de 30 ans de prison

Ciel

Il est 800 fois plus cher d'enregistrer un drone au Nigeria qu'aux Etats-Unis

Il est 800 fois plus cher d'enregistrer un drone au Nigeria qu'aux Etats-Unis

Rwanda

AFP

RD Congo: 33 ex-rebelles hutu rapatriés au Rwanda depuis janvier

RD Congo: 33 ex-rebelles hutu rapatriés au Rwanda depuis janvier

AFP

Frontière entre Rwanda et Burundi: les échanges au point mort

Frontière entre Rwanda et Burundi: les échanges au point mort

Politique

Comment la dérive autocratique du Burundi est influencée par le Rwanda

Comment la dérive autocratique du Burundi est influencée par le Rwanda