mis à jour le

Biens mal acquis: la justice française saisit plusieurs propriétés du clan du président Sassou

Les juges français en charge de l'enquête dite des biens mal acquis ont saisi plusieurs propriétés, notamment une luxueuse demeure dans la région de Paris, soupçonnant un neveu du président congolais Denis Sassou Nguesso d'en être le véritable propriétaire, a-t-on appris mardi de source proche du dossier. 

Les juges ont ordonné le 15 août la saisine de trois biens immobiliers en région parisienne. Les enquêteurs sont persuadés que "leur véritable propriétaire", dissimulé derrière des sociétés-écrans, est le neveu du président, Wilfrid Nguesso, selon la source proche du dossier. Le président du Congo et sa famille sont visés depuis 2009 par une enquête sur leur patrimoine français. 

biens

AFP

Gabon: saisie de biens chez l'opposant Jean Ping dans une affaire de diffamation

Gabon: saisie de biens chez l'opposant Jean Ping dans une affaire de diffamation

AFP

Nigeria: vers une saisie par les Etats-Unis de biens de pétroliers corrompus

Nigeria: vers une saisie par les Etats-Unis de biens de pétroliers corrompus

AFP

Biens mal acquis: prison et amende requis contre Teodorin Obiang

Biens mal acquis: prison et amende requis contre Teodorin Obiang

clan

AFP

"Biens mal acquis": l'étau se resserre autour du clan Sassou Nguesso

"Biens mal acquis": l'étau se resserre autour du clan Sassou Nguesso

AFP

La Suisse continue d'enquêter sur la fortune du clan l'ex-président égyptien Moubarak

La Suisse continue d'enquêter sur la fortune du clan l'ex-président égyptien Moubarak

AFP

Egypte: peines de prison confirmées pour le clan Moubarak dans une affaire de corruption

Egypte: peines de prison confirmées pour le clan Moubarak dans une affaire de corruption

justice

AFP

Gabon: l'opposant Jean Ping dépose une requête en justice

Gabon: l'opposant Jean Ping dépose une requête en justice

AFP

Afrique du Sud: la justice évoque une procédure de destitution du président Zuma

Afrique du Sud: la justice évoque une procédure de destitution du président Zuma

AFP

Maroc: 11 mineurs devant la justice pour "manifestation non autorisée" (avocat)

Maroc: 11 mineurs devant la justice pour "manifestation non autorisée" (avocat)