mis à jour le

Nigeria: le président promet devant l'ONU de libérer les lycéennes

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, s'est engagé lundi devant l'Assemblée générale des Nations unies à secourir les quelque 200 lycéennes enlevées il y a un an et demi dans le nord-est du Nigeria et à vaincre le groupe Boko Haram qui les retient.

"L'une de nos principales volontés est de secourir les lycéennes, vivantes et en bonne santé", a déclaré le chef d'Etat sous les applaudissements de l'Assemblée, devant laquelle il s'exprimait pour la première fois depuis son arrivée au pouvoir cette année.

L'enlèvement de ces jeunes filles dans leur établissement scolaire le 14 avril 2014 avait suscité une indignation internationale et une vaste campagne sur les réseaux sociaux baptisée #bring back our girls ("Ramenez-nous nos filles").

Les islamistes du groupe Boko Haram avaient enlevé 276 lycéennes, dont 57 ont réussi à s'échapper. Aucune nouvelle n'a filtré sur les 219 autres depuis la diffusion en mai 2014 d'une vidéo en montrant plusieurs dizaines, vêtues de noir et récitant le Coran avec résignation.

Le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, a affirmé qu'elles avaient été converties à l'islam et "mariées" à des militants du mouvement islamiste.

Muhammadu Buhari a affirmé devant l'Assemblée générale de l'ONU que son gouvernement avait mis en place une "stratégie audacieuse et robuste pour vaincre Boko Haram".

Le Cameroun, le Nigeria, le Tchad, le Niger et le Bénin ont mis sur pied une Force d'intervention conjointe multinationale (MNJTF) pour combattre Boko Haram, a aussi rappelé M. Buhari.

"Nous les avons chassés de plusieurs de leurs bastions, avons tué et capturé plusieurs de leurs chefs et libéré des centaines d'otages", a-t-il assuré.

Boko Haram, qui cherche à instaurer un Etat islamique dans le nord-est du Nigeria, a tué au moins 17.000 personnes et forcé plus de deux millions de Nigerians à fuir leurs foyers depuis le début de leur combat en 2009.

 

AFP

Ses derniers articles: Cameroun: 10 ans de prison ferme pour le journaliste de RFI Ahmed Abba  La RDC présente une vidéo estimée être celle du meurtre d'experts de l'ONU  Maroc: une journaliste suspendue pour avoir utilisé l'expression "Sahara occidental" 

l'ONU

AFP

La RDC présente une vidéo estimée être celle du meurtre d'experts de l'ONU

La RDC présente une vidéo estimée être celle du meurtre d'experts de l'ONU

AFP

RDCongo: l'ONU annonce la découverte de 17 nouvelles fosses communes

RDCongo: l'ONU annonce la découverte de 17 nouvelles fosses communes

AFP

RDC: Seize membres de l'ONU libérés après une prise d'otage

RDC: Seize membres de l'ONU libérés après une prise d'otage

président

AFP

Afrique du Sud: lancement d'un mouvement contre le président Zuma

Afrique du Sud: lancement d'un mouvement contre le président Zuma

AFP

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

AFP

Ouganda: une universitaire arrêtée pour avoir critiqué la femme du président

Ouganda: une universitaire arrêtée pour avoir critiqué la femme du président