mis à jour le

Un pèlerin vient d'apprendre la mort d'un proche à la Mecque, le 25 septembre 2015. Photo: REUTERS/Amit Dave
Un pèlerin vient d'apprendre la mort d'un proche à la Mecque, le 25 septembre 2015. Photo: REUTERS/Amit Dave

Parmi les pèlerins morts à la Mecque, il y a de nombreux africains de diverses nationalités

Le dernier bilan du mouvement de foule meurtrier fait état de 717 morts et plus de 850 blessés.

Dans de nombreux pays africains où l'islam est la religion dominante, c'est l'inquiétude qui règne au lendemain du mouvement de foule meutrier qui a provoqué la mort d'au moins 717 personnes dans la vallée de la Mina, l'un des lieux saints de la Mecque. De nombreux ressortissants du continent seraient en effet décomptés parmi les victimes.

Premier pays africain à déplorer des victimes, l’Algérie a fait état jeudi soir de trois morts parmi ses ressortissants. C'est ce qu'a confié le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Ben Ali Chérif, à l'Algérie presse service. Le Niger se prépare lui aussi au deuil de plusieurs pèlerins. Contacté par Jeune Afrique, le ministre des Affaires religieuses du Niger, Massaoudou Hassoumi, affirme qu'il pourrait y avoir «des dizaines» de nigériens décédés dans le drame. 

À lire aussi: Une autorité religieuse saoudienne accuse des pèlerins africains d'être à l'origine de la bousculade à la Mecque

Au Sénégal, le nombre de victimes s'élèverait à cinq pour le moment, selon l'Agence de presse sénégalaise. «Nous vous tiendrons informés de leur évolution, mais nous prions tous que cela s’arrête à ces cinq morts», a affirmé le général El Hadj Amadou Tidiane Dia, commissaire général au pèlerinage.

Au Mali, autre pays qui envoie chaque année un nombre important de pèlerins à la Mecque, il n'y a pas de bilan officiel pour le moment. Mais pour les médias maliens comme Malijet, il ne fait cependant pas de doute que des Maliens figurent parmi les victimes. «Les sources divergent sur le nombre exact des victimes maliennes. Alors qu’une source fait état d’une douzaine de morts pour le Mali, une autre parle de 25», souligne le Malijet. Selon un journaliste de France 24, qui rapporte des propos du ministère malien des affaires religieuses, une dizaine de Maliens seraient parmi les victimes.

Plusieurs autres pays africains risquent d'être touchés, comme la Tunisie ou le Maroc mais aussi la Côte d'Ivoire qui comptaient de nombreux ressortissants sur place. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

islam

Religion

Pourquoi les mots de Mohammed VI contre le djihadisme sont si précieux

Pourquoi les mots de Mohammed VI contre le djihadisme sont si précieux

Plage

En Algérie, le burkini est «une négociation entre la femme et la société»

En Algérie, le burkini est «une négociation entre la femme et la société»

terrorisme

«Un seul terroriste a tué 38 personnes à Sousse, un seul en a tué 84 à Nice»

«Un seul terroriste a tué 38 personnes à Sousse, un seul en a tué 84 à Nice»

la Mecque

Arabie Saoudite

Il y aurait finalement près de 2.000 pèlerins décédés dans la bousculade de la Mecque

Il y aurait finalement près de 2.000 pèlerins décédés dans la bousculade de la Mecque

La Mecque

«Les autorités saoudiennes ont menti» à propos de la bousculade dénonce un leader religieux nigérian

«Les autorités saoudiennes ont menti» à propos de la bousculade dénonce un leader religieux nigérian

Arabie Saoudite

Une autorité religieuse saoudienne accuse des pèlerins africains d'être à l'origine de la bousculade à la Mecque

Une autorité religieuse saoudienne accuse des pèlerins africains d'être à l'origine de la bousculade à la Mecque