mis à jour le

L'Egypte se dote d'un nouveau gouvernement

L'Egypte s'est dotée d'un nouveau gouvernement qui a prêté serment samedi devant le président Abdel Abdel Fattah al-Sissi, une semaine après la démission du précédent cabinet fragilisé par un scandale de corruption.

Le nouvel exécutif, qui compte quinze nouveaux titulaires, est conduit par l'ancien ministre du Pétrole, Chérif Ismaïl, un technocrate qui dispose d'une longue expérience dans les compagnies pétrolières publiques.

La nouvelle équipe voit les principaux ministres conserver leurs portefeuilles, notamment Sameh Choukry aux Affaires étrangères, Magdy Abdel Ghaffar à l'Intérieur ou Sdki Sobhi à la Défense.

L'exécutif a été légèrement réduit avec trois ministères (sur 36) supprimés pour fusionner avec d'autres.

Le gouvernement de l'ancien Premier ministre Ibrahim Mahlab, un proche du président Al-Sissi, avait démissionné le 12 septembre après l'arrestation du ministre de l'Agriculture Salah Helal dans une retentissante affaire de corruption. Le cabinet était également critiqué pour le retard enregistré par certains projets économiques.

Les raisons du départ de M. Mahlab n'ont toujours pas été officiellement dévoilées mais un haut responsable avait indiqué à l'AFP, sous couvert d'anonymat, que le remaniement avait pour but "de donner un nouvel élan" au gouvernement.

AFP

Ses derniers articles: Accord  La force française Barkhane va "accompagner" le G5 Sahel  Rwanda: BNP Paribas visée par une plainte pour "complicité de génocide" 

gouvernement

AFP

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

AFP

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

AFP

Burkina/procès du gouvernement Compaoré: la Haute cour sursoit

Burkina/procès du gouvernement Compaoré: la Haute cour sursoit

nouveau

AFP

Zimbabwe: l'opposant Mawarire de nouveau interpellé

Zimbabwe: l'opposant Mawarire de nouveau interpellé

AFP

Mali: relance de l'accord de paix avec un nouveau calendrier

Mali: relance de l'accord de paix avec un nouveau calendrier

AFP

Sénégal: 7 ans de débat pour un nouveau code de la presse

Sénégal: 7 ans de débat pour un nouveau code de la presse