mis à jour le

Afrique du Sud: 30.000 personnes pour la béatification du martyr Benedict Daswa

Quelque 30.000 personnes se sont rassemblées dimanche dans un petit village d'Afrique du Sud pour assister à la cérémonie de béatification de Benedict Daswa, un enseignant philanthrope mort en martyr en 1990 pour s'être opposé à la superstition de villageois.

Benedict Daswa, instituteur catholique, directeur d'école et leader communautaire dans la province du Limpopo (nord-est), est le premier Sud-Africain à avoir franchi cette étape.

La béatification permet d'autoriser le culte d'une personne localement. Elle peut précéder l'étape de la canonisation où le bienheureux est recommandé au culte de toute l'Église.

Benedict Daswa avait été assassiné par des villageois qui lui reprochaient de ne pas vouloir payer les services d'un sorcier pour mettre fin aux terribles orages qui frappaient la région à cette période. 

Il s'était opposé à cette demande au nom de ses convictions religieuses, puis était tombé dans une embuscade le soir du 2 février 1990 alors qu'il rentrait chez lui. 

D'abord lapidé par ses assaillants, il avait réussi à s'enfuir avant d'être retrouvé et frappé à mort avec un bâton. Les meurtriers lui avaient ensuite versé de l'eau bouillante dans les oreilles et les narines pour s'assurer qu'il était bien mort. 

Benedict Daswa meurt dans l'anonymat le 2 février 1990, jour où le régime annonce la libération du héros de la lutte contre l'apartheid, Nelson Mandela.

Mais depuis, sa renommée a grandi dans la communauté catholique d'Afrique du Sud, les villageois commençant à commémorer l'anniversaire de sa mort.

En janvier, le pape François a annoncé sa prochaine béatification et la cérémonie se déroule dans le sanctuaire de Tshitanini, dans le Limpopo, non loin de la maison de Daswa.

Comme le veut la procédure, le cardinal italien Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, doit célébrer la messe. Il représente le pape François, qui devait, dimanche depuis Rome, prononcer quelques mots sur le bienheureux.

Le vice-président sud-africain Cyril Ramaphosa assiste également à la cérémonie. Des centaines de fidèles se sont retrouvés dès samedi soir pour une veillée de prière nocturne.

Avant la messe, des artistes vêtus de tenues multicolores traditionnelles ont dansé et chanté.

"C'est un moment unique, je suis submergé par l'émotion", a déclaré Tsholanang Koketso, un pèlerin âgé de 23 ans, venu de Polokwane, capitale de la province du Limpopo. "Nous entendons toujours parler des saints d'autres pays, mais maintenant nous (allons) en avoir un en Afrique du Sud."

Le père John Finn, qui a enterré Daswa, l'a décrit comme "un homme d'une incroyable générosité." 

La béatification de Benedict Daswa intervient moins de trois mois avant la première visite du pape en Afrique, qui a pour but de renforcer les liens la communauté catholique, en plein essor à travers le continent. François doit se rendre fin novembre au Kenya, en Ouganda et en Centrafrique.

AFP

Ses derniers articles: L'Église craint que la RDC sombre dans "une situation incontrôlable"  Bénin: RSF dénonce la suspension de quatre médias en 48 heures  La longévité politique des chefs d'État africains 

Afrique

AFP

Afrique du Sud: test d'un nouveau vaccin contre le sida

Afrique du Sud: test d'un nouveau vaccin contre le sida

AFP

Afrique du Sud: l'ANC rejette "l'appel" à la démission de Jacob Zuma

Afrique du Sud: l'ANC rejette "l'appel" à la démission de Jacob Zuma

AFP

Afrique centrale: un sommet régional sur la sécurité

Afrique centrale: un sommet régional sur la sécurité

martyr

Actualités

Gafsa commémore le 40ème jour du décès du martyr Mohamed Mefti

Gafsa commémore le 40ème jour du décès du martyr Mohamed Mefti

Actualités

Sidi Bouzid commémore le 40ème jour du militaire martyr Marwen Mechi

Sidi Bouzid commémore le 40ème jour du militaire martyr Marwen Mechi

Actualités

Départ de la manifestation de commémoration du 40ème jour du décès du martyr Md Brahmi

Départ de la manifestation de commémoration du 40ème jour du décès du martyr Md Brahmi