mis à jour le

Darfour: le Qatar insatisfait du niveau d'aide internationale

Le Qatar a critiqué lundi les pays n'ayant pas honoré leur engagement à contribuer au développement de la région soudanaise du Darfour, dévastée par la guerre, et annoncé le déblocage cette année de 70 millions de dollars pour y financer des projets.

S'exprimant à Doha après une réunion de suivi de la conférence des donateurs sur le Darfour, le vice-Premier ministre qatari Ahmed Ben Abdallah Al-Mahmoud a déclaré à la presse qu'il n'était "pas pleinement satisfait" du niveau d'aide apporté et qu'il pensait à trouver de nouveaux donateurs.

"Nous sommes satisfaits de certains pays qui ont déjà rempli leurs promesses", a-t-il ajouté, sans citer de noms.

"Des pays se montrent engagés, d'autres commencent à faire des promesses (...). Nous n'allons pas attendre ceux qui font des promesses, mais nous voulons impliquer de nouveaux partenaires", a-t-il dit.

Le représentant du Qatar à la réunion, Chahin Ali Al-Kaabi, a indiqué pour sa part que Doha allait construire "10 autres villages modèles au Darfour, d'un coût de 70 millions de dollars cette année".

Des délégués du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), de l'Union européenne (UE) et de pays donateurs ont participé à cette réunion.

Une conférence internationale de donateurs, réunie en avril 2013 à Doha, avait promis une aide de 3,6 milliards de dollars --la plus grande partie de la somme venant de Khartoum-- pour financer un programme de développement sur six ans au Darfour. Le Qatar s'était alors engagé à hauteur de 500 millions de dollars.

Le Qatar est parrain d'un processus de paix au Darfour, lancé en vertu d'un accord de paix signé en juillet 2011 à Doha.

Le Darfour est le théâtre depuis 2003 d'affrontements entre l'armée alliée à des tribus, et des rebelles qui réclament la fin de la "marginalisation économique" du Darfour et un partage du pouvoir avec le gouvernement de Khartoum.

Le conflit a fait plus de 300.000 morts et déplacé 2,5 millions de personnes. Le président soudanais Omar el-Béchir est inculpé depuis 2009 par la Cour pénale internationale pour crimes de guerre au Darfour.

AFP

Ses derniers articles: RDC: l'ONU s'attend  L'Ougandais Ongwen, l'enfant-soldat devenu chef sanguinaire  CPI: Dominic Ongwen, ex-chef de la LRA, plaide non coupable 

Qatar

AFP

Athlétisme: le Qatar a versé 2,5 millions de dollars au fils de Lamine Diack

Athlétisme: le Qatar a versé 2,5 millions de dollars au fils de Lamine Diack

AFP

Sénégal: libération controversée de Karim Wade, qui remercie le Qatar pour son intervention

Sénégal: libération controversée de Karim Wade, qui remercie le Qatar pour son intervention

Coupe du Monde 2022

Plusieurs dirigeants africains auraient touchés de l'argent du Qatar

Plusieurs dirigeants africains auraient touchés de l'argent du Qatar