mis à jour le

Sénégal: l'ex-président tchadien Habré refuse de comparaître

Le président tchadien déchu Hissène Habré a de nouveau refusé de se présenter à la barre lundi, à la reprise de son procès pour crimes contre l'humanité devant un tribunal spécial africain à Dakar après 45 jours d'interruption.

L'audience a rapidement été suspendue par le président de la Cour, le Burkinabè Gberdao Gustave Kam, pour faire comparaître de force l'accusé qui se trouvait au dépôt du tribunal.

"L'accusé ne veut pas venir à la salle d'audience", avait annoncé le procureur Mbacké Fall à l'ouverture de l'audience, demandant au tribunal d'"user des prérogatives du Code de procédure pénale pour faire comparaître l'accusé".

Comme au premier jour du procès le 20 juillet, un huissier a donc été envoyé à Hissène Habré pour "sommation à comparaître immédiatement".

Le procès devant les Chambres africaines extraordinaires (CAE), tribunal spécial créé en vertu d'un accord entre le Sénégal et l'Union africaine (UA), a été ajourné de 45 jours dès le lendemain de son ouverture pour permettre aux avocats commis d'office pour la défense de prendre connaissance du dossier. 

L'ex-chef de l'Etat refuse de se défendre devant ce tribunal qu'il récuse et rejette tout contact avec ses trois avocats commis d'office.

En détention depuis deux ans au Sénégal, où il a trouvé refuge en décembre 1990 après avoir été renversé par l'actuel président tchadien Idriss Deby Itno, Hissène Habré est poursuivi pour "crimes contre l'humanité, crimes de guerre et crimes de torture". Il encourt entre 30 ans de prison ferme et les travaux forcés à perpétuité.

La répression sous son régime (1982-1990), exercée en particulier par la très redoutée Direction de la documentation et de la sécurité (DDS), sa police politique, a fait 40.000 morts, selon les estimations d'une commission d'enquête tchadienne.

 

procès

AFP

Acquitté au Maroc après 14 ans de détention sans procès

Acquitté au Maroc après 14 ans de détention sans procès

AFP

Les procès de masse de membres suspectés de Boko Haram reprennent au Nigeria

Les procès de masse de membres suspectés de Boko Haram reprennent au Nigeria

AFP

Ouverture d'un procès pour corruption qui divise le Portugal et l'Angola

Ouverture d'un procès pour corruption qui divise le Portugal et l'Angola

reprise

AFP

Tunis et Londres s'attendent

Tunis et Londres s'attendent

AFP

Algérie: reprise du trafic aérien

Algérie: reprise du trafic aérien

AFP

Reprise des vols depuis la capitale libyenne

Reprise des vols depuis la capitale libyenne

Tchadien

AFP

Le procès de l'ex-président tchadien Habré le 9 janvier

Le procès de l'ex-président tchadien Habré le 9 janvier

AFP

Le dictateur tchadien Habré versera jusqu'

Le dictateur tchadien Habré versera jusqu'

AFP

Le Tchadien Idriss Déby nouveau président en exercice de l'Union Africaine

Le Tchadien Idriss Déby nouveau président en exercice de l'Union Africaine