mis à jour le

Un drone. Photo REUTERS/Carlo Allegri
Un drone. Photo REUTERS/Carlo Allegri

Le Nigeria veut utiliser des drones pour éviter de se faire siphonner son pétrole

Plus de 250.000 barils de pétrole sont volés ou perdus chaque jour dans le pays.

Le Nigeria a beaucoup de pétrole dans son sous-sol, mais aussi un gros problème: une large partie de la production est siphonnée par des voleurs après l'extraction du précieux or noir. Pour combattre ce fléau qui le prive de millions de dollars chaque année, le pays ambitionne de s'équiper de drones pour surveiller ses installations pétrolières, rapporte le site Quartz. C'est ce qu'a annoncé la compagnie nationale Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) qui veut déployer en priorité des drones le long des installations côtières pour surveiller les bateaux de contrebande. 

En juin, un haut-responsable de l'industrie pétrolière nigériane avait estimé que le pays perdait chaque jour entre 15 et 25 millions de dollars à cause du siphonnage de ses installations. Selon l'agence de presse AP, entre juin 2014 et juin 2015, environ 4.000 attaques se sont produites sur des pipelines ou installations. Le gouvernement nigérian estime lui que 250.000 barils de pétrole sont perdus ou volés chaque jour.

Lors de sa campagne électorale, le président Buhari avait promis de sécuriser les installations à travers le pays. Le Nigeria a commencé à tester des drones de surveillance au moins de juin et un déploiement à l'échelle nationale est attendue pour bientôt. La NNPC espère ainsi mettre fin à la majeure partie des attaques sur ses installations d'ici huit mois, note Al-Jazeera

Le Nigeria est le premier producteur de pétrole en Afrique avec une production de 1,8 millions de barils par jour en 2014, contre près de 2,3 millions de barils en 2006, selon les chiffres de l'Opep. Une baisse de la prodcution qui est la conséquence des attaques et de la détérioration des installations. Plus de 90% des recettes du Nigeria à l'exportation proviennent du pétrole. Un secteur économique vital pour le pays.

Lu sur Al-Jazzera, Quartz, AP

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Au Cameroun anglophone, un village d'irréductibles résiste à la coupure internet  La ville du Cap n'a plus que 100 jours de réserve d'eau  En Côte d'Ivoire, le gouvernement interdit la vente de cartes SIM aux moins de 16 ans 

drones

Afrique du Sud

Au large des plages de Cape Town, des drones surveillent les requins

Au large des plages de Cape Town, des drones surveillent les requins

AFP

Rwanda: des drones livreurs de sang pour sauver des milliers de vies

Rwanda: des drones livreurs de sang pour sauver des milliers de vies

Dura lex, sed lex

Au Ghana, faire voler un drone sans permis est passible de 30 ans de prison

Au Ghana, faire voler un drone sans permis est passible de 30 ans de prison

pétrole

AFP

Gabon: Shell se retire du pétrole et du gaz onshore

Gabon: Shell se retire du pétrole et du gaz onshore

AFP

Anti-corruption au Gabon: l'ex-ministre du Pétrole en prison

Anti-corruption au Gabon: l'ex-ministre du Pétrole en prison

AFP

Nigeria: grève des salariés du pétrole et du gaz

Nigeria: grève des salariés du pétrole et du gaz