mis à jour le

Nigeria: le président Buhari n'a que 136.000 euros sur son compte

Le président nigérian Muhammadu Buhari, qui a été élu en promettant de combattre "le démon de la corruption" dans son pays, affirme dans sa déclaration de patrimoine n'avoir que 136.000 euros sur son compte en banque et ne posséder ni compte à l'étranger, ni concession pétrolière. 

Selon un communiqué de son porte-parole, Garba Shehu, publié tard jeudi, l'ancien général de 72 ans a "un style de vie spartiate". Il possède toutefois cinq maisons, quelques fermes et du bétail, ainsi qu'"un certain nombre" de voitures. 

Bien que M. Buhari ait déjà été à la tête du Nigeria (il dirigea un coup d'État en décembre 1983 avant d'être lui-même renversé en août 1985), à la tête d'une agence gouvernementale qui finance des projets de développement grâce aux revenus du pétrole - ayant donc l'opportunité, dans un Nigeria corrompu, d'amasser une petite fortune - il avait moins de 30 millions de nairas (136.000 euros) dans son unique compte en banque au 29 mai 2015, jour de son investiture, selon M. Shehu. 

Son vice-président Yemi Osinbajo, en comparaison, semble beaucoup mieux loti. M. Osinbajo, qui était avocat avant de se lancer dans la politique, avait 94 millions de nairas (425.000 euros) dans son compte en banque local, ainsi que 29.000 euros dans d'autres comptes, selon le communiqué.

Ancien avocat général de Lagos, la capitale économique, ce pasteur pentecôtiste possède quatre maisons, dont une propriété hypothéquée de deux chambres à Bedford, dans le centre de l'Angleterre. Il a également des parts dans six sociétés privées, y compris le géant des télécommunications MTN Nigeria. 

M. Buhari, lui, avait des parts dans trois sociétés, une usine de fabrication de peinture et deux banques commerciales, cinq maisons à Abuja et dans les villes nordiques de Kano, Kaduna et Daura, dont il est originaire. Mais aussi des fermes, un verger, un ranch, du bétail et des voitures, dont certaines étaient des cadeaux, selon le communiqué. 

Si la loi nigériane stipule que le président et son vice-président doivent déclarer leur patrimoine dans les 100 jours après leur prise de fonction, il est rare pour les chefs d'État et les hauts fonctionnaires nigérians - qui, pensent certains, se sont enrichis en acceptant des pots-de-vin - fassent publiquement la liste de leurs actifs.  

Ces déclarations sont en train d'être validées par le Bureau du Code de Déontologie (CCB), l'agence d'état mandatée par la Constitution pour les recevoir et les vérifier.  

"Dès que le CCB aura terminé le processus, les documents seront publiés au public nigérian et les gens pourront les voir par eux-mêmes", a déclaré M. Shehu. 

 

AFP

Ses derniers articles: Au Maroc, les convertis au christianisme sortent de l'ombre  La tontine, ou le micro-crédit au féminin, fait recette au Sénégal  RDC: 

président

AFP

Niger: le président exhorte

Niger: le président exhorte

AFP

Afrique du Sud: lancement d'un mouvement contre le président Zuma

Afrique du Sud: lancement d'un mouvement contre le président Zuma

AFP

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles