mis à jour le

Mali: près de 20 morts dans le naufrage d'une pirogue sur le Niger

Près de vingt personnes sont mortes mercredi dans le naufrage d'une grande pirogue transportant des passagers et des marchandises sur le fleuve Niger, dans le centre du Mali, selon deux bilans communiqués à l'AFP jeudi. 

Le gouvernement évoque 18 morts, tandis que des autorités locales font état de 19 victimes.

L'accident s'est produit mercredi "aux environs de 05H00 (locales et GMT)" à proximité de Bangou, localité dans le delta central du fleuve Niger, au nord de la ville de Mopti, a indiqué le gouvernement dans un communiqué daté de mercredi soir.

"Les autorités ont dépêché des équipes de secours sur les lieux. A l'heure actuelle, le bilan provisoire est de 18 morts, 4 disparus et 70 rescapés dont huit membres de l'équipage", a-t-il affirmé, assurant que "toute la lumière sera faite sur les circonstances de cet accident".

Jeudi matin, des autorités locales jointes par l'AFP depuis Bamako ont indiqué que le naufrage est survenu vers Bangou, dans la commune de Deboye (environ 140 km de Mopti) alors que la pinasse reliait Niafunké, dans la région de Tombouctou (plus au nord), à Mopti.

Après la catastrophe, il a été dénombré 19 morts, 70 rescapés et quatre personnes étaient portées disparues jeudi, a déclaré Oumar Sanké, un responsable de la Protection civile dans la région.

"Les secours et les recherches se poursuivent. Le bilan est encore provisoire parce qu'on ne sait pas exactement combien de passagers avaient embarqué dans la pinasse", a-t-il précisé.

Ces informations ont été confirmées par un responsable de la brigade fluviale de Mopti, laissant entendre qu'il pourrait y avoir plus de 19 morts.

Selon les premiers éléments de l'enquête ouverte après l'accident, la pinasse "était surchargée. Mais il y avait un vent très violent. Et à bord, il y a eu une panique. Les passagers sont tous allés d'un côté de la pinasse. Avec le déséquilibre, elle a chaviré", a affirmé ce responsable sous couvert d'anonymat.

"Les recherches se poursuivent" pour retrouver les disparus, "nous pensons qu'il y a d'autres morts", a-t-il ajouté.

En octobre 2013, 72 personnes étaient mortes dans l'accident de leur pinasse sur le fleuve Niger au large du village de Koubi, à plus de 70 km au nord de Mopti, selon un bilan officiel.

Entre Mopti et Tombouctou, distantes de plus de 720 km, le transport des personnes et des marchandises est assuré à 70% par les pinasses, d'après les autorités maliennes.

Ces pirogues sont l'un des moyens de transport utilisés par une grande partie des populations du centre et du nord du Mali pour rallier les localités riveraines du Niger et de ses affluents.

Souvent équipées d'un moteur, elles convoient parfois plusieurs centaines de passagers et des dizaines de tonnes de marchandises dans ce pays enclavé s'étendant sur 1.240.000 km2.

Le Niger traverse le Mali sur 1.750 km et relie les zones humides du Sud aux régions en majorité désertiques du Nord.

 

AFP

Ses derniers articles: Esclavage en Libye: les migrants "moins bien traités que des animaux"  Crise au Zimbabwe: les présidents sud-africain et angolais  En Centrafrique, l'ombre toujours tutélaire du Tchad 

morts

AFP

Nord-est du Nigeria: au moins 50 morts dans un attentat-suicide

Nord-est du Nigeria: au moins 50 morts dans un attentat-suicide

AFP

Kenya: au moins deux morts après la confirmation de la réélection de Kenyatta

Kenya: au moins deux morts après la confirmation de la réélection de Kenyatta

AFP

Bousculade au Maroc lors d'une distribution d'aide: au moins 15 morts

Bousculade au Maroc lors d'une distribution d'aide: au moins 15 morts

naufrage

AFP

Nigeria: au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage

Nigeria: au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage

AFP

Sénégal: 15 ans après le naufrage du Joola, les victimes réclament toujours justice

Sénégal: 15 ans après le naufrage du Joola, les victimes réclament toujours justice

AFP

Libye: plus de 100 migrants disparus après un naufrage au large des côtes

Libye: plus de 100 migrants disparus après un naufrage au large des côtes

Niger

AFP

Au Niger et au Tchad, la France veut repérer les réfugiés déterminés

Au Niger et au Tchad, la France veut repérer les réfugiés déterminés

AFP

La culture du poivron de nouveau autorisée au Niger malgré Boko Haram

La culture du poivron de nouveau autorisée au Niger malgré Boko Haram

AFP

Embuscade au Niger mercredi: 4 soldats nigériens tués et 8 blessés

Embuscade au Niger mercredi: 4 soldats nigériens tués et 8 blessés