mis à jour le

Des réfugiés syriens devant la gare de Budapest (Hongrie), le 2 septembre 2015 | REUTERS/Laszlo Balogh
Des réfugiés syriens devant la gare de Budapest (Hongrie), le 2 septembre 2015 | REUTERS/Laszlo Balogh

Migrations: la xénophobie profite de l’inertie de l’Europe

Les flux migratoires augmentent, mais le véritable problème provient de l’immobilisme européen pour mettre en place des solutions d’intégration adaptées à l’immigration moderne.

Les chiffres bruts qui se succèdent apportent de l’eau au moulin de tous ceux qui veulent jouer sur la peur de l’autre. Environ 636.000 migrants au Royaume-Uni en douze mois, soit plus du double de l’année 2012, où on en dénombré 286.000. Peut-être 800.000 en Allemagne cette année, soit deux fois plus que le flux de 400.000 des dernières années.

La France, qui a compté 259.000 entrées en 2012 (en hausse de 20% par rapport à 2007), connaît également une hausse des migrants, mais dans des proportions moins élevées qu’en Allemagne: normal, les diplômés qui sont de plus en plus nombreux dans les flux de migrants trouvent plus facilement du travail outre-Rhin. De sorte que c’est surtout sur l’Allemagne –devenue le deuxième pays d’immigration dans le monde– et la Grande-Bretagne que, en Europe, la pression migratoire est la plus forte.

Vase communicant

Mais tous ces chiffres sous les projecteurs d’une actualité souvent dramatique doivent être relativisés. En 2012, le nombre de migrants ne représentait malgré tout que 0,4% de la population en France et 0,5% en Allemagne et au Royaume-Uni. Soit 1 personne sur 200. C’est loin d’être négligeable sur une seule année, mais pas de nature malgré tout à bouleverser les grands équilibres de ces pays, tant économiques que culturels. D’autant que, lorsqu’on prend en compte les départs, le solde migratoire est ramené en France à 45.000 personnes en 2012, et pas plus en 2014 selon l’Insee.

Depuis, les flux migratoires se sont densifiés. Il ne s’agit pas de nier que le nombre de personnes qui ont voulu franchir illégalement les frontières de l’Europe a presque triplé sur le premier semestre 2015, selon les estimations de l’agence Frontex, chargée de la surveillance des mouvements migratoires dans l’espace Schengen. Mais avant de chercher à se réfugier derrière des murs qui seront toujours franchis ou contournés et qui ne règleront jamais les problèmes humains, il convient d’analyser cette tendance pour trouver les réponses appropriées.

Lire la suite de cet article sur Slate.fr (c'est gratuit!) 

Gilles Bridier

Journaliste économique à Api.doc, il est passé par les rédactions des Echos, de Libération, du Monde et de La Tribune.

Ses derniers articles: Migrations: la xénophobie profite de l’inertie de l’Europe  Contre les migrations massives, l'aide économique à l'Afrique n'est plus suffisante  Famine: les pays riches ont laissé faire 

immigration

Home sweet home

En Gambie, la fin de la dictature pousse de nombreux migrants à revenir au pays

En Gambie, la fin de la dictature pousse de nombreux migrants à revenir au pays

Etats-Unis

Le décret de Trump pourrait empêcher le champion olympique Mo Farah de rentrer aux USA

Le décret de Trump pourrait empêcher le champion olympique Mo Farah de rentrer aux USA

Mondialisation

Quels sont les pays d'Afrique où il fait bon vivre pour les expatriés?

Quels sont les pays d'Afrique où il fait bon vivre pour les expatriés?

Méditérranée

AFP

Unesco: un prix pour le maire de Lampedusa pour son aide aux migrants

Unesco: un prix pour le maire de Lampedusa pour son aide aux migrants

AFP

Migrants: Cinq morts en Méditerranée mais des milliers de sauvés

Migrants: Cinq morts en Méditerranée mais des milliers de sauvés

Pétrole

Question pétrole, la Méditerranée ne sait pas sur quel pied danser

Question pétrole, la Méditerranée ne sait pas sur quel pied danser

migrants

AFP

Trois grands médias s'allient pour lancer InfoMigrants, site d'info pour les migrants

Trois grands médias s'allient pour lancer InfoMigrants, site d'info pour les migrants

AFP

Libye: 60 migrants bangladeshis interceptés en mer

Libye: 60 migrants bangladeshis interceptés en mer

AFP

Égypte: 56 condamnations pour le naufrage d'un bateau de migrants

Égypte: 56 condamnations pour le naufrage d'un bateau de migrants