mis à jour le

Kenya: face

Le Kenya a annoncé mercredi des changements majeurs à la tête de plusieurs polices locales, dont Nairobi et Mombasa, dans le but de "renforcer la lutte contre le terrorisme" lié aux islamistes somaliens shebab.

La capitale Nairobi a un nouveau chef de la police, ainsi qu'un nouveau chef pour son comté. Les comtés de Mandera, Wajir et Garissa, frontaliers de la Somalie, ont eux aussi de nouveaux chefs, ainsi que de nouveaux responsables à des positions clés de l'administration. 

Un nouveau chef de la police a également été nommé pour la ville côtière de Mombasa, où la police peine à faire face à la fois à une recrudescence du recrutement des shebab dans cette région majoritairement musulmane et au trafic de drogue grandissant.

Le ministre de l'intérieur Joseph Nkaissery a affirmé que ces changements "renforceraient les efforts pour combattre la menace du terrorisme (...), mettraient fin à la menace du vol de bétail et renforceraient les campagnes contre la trafic illégal d'alcool, de drogue et contre la toxicomanie".  

Ces changements sont "cruciaux pour répondre efficacement aux menaces sécuritaires actuelles", a-t-il ajouté. 

Les shebab ont revendiqué le massacre de 148 personnes à l'université kényane de Garissa (nord-est), en avril. Ils avaient également attaqué en 2013 le centre commercial Westgate de Nairobi, y massacrant au moins 67 personnes.

Le Kenya est en première ligne dans la lutte contre les shebab en Somalie. Les militants islamistes ont multiplié les attaques meurtrières dans le pays depuis que l'armée kényane est entrée en Somalie en octobre 2011 pour les combattre. 

AFP

Ses derniers articles: Nigeria: le directeur d'un zoo kidnappé, 3 policiers tués  Nigeria: 10 arrestations après une manifestation de déplacés  Zimbabwe: l'opposant Mawarire plaide non coupable de tentative de renversement du gouvernement 

menace

AFP

Nigeria: des syndicats font planer la menace d'une grève générale

Nigeria: des syndicats font planer la menace d'une grève générale

AFP

Evans, le "roi du kidnapping" nigérian plaide coupable sous la menace

Evans, le "roi du kidnapping" nigérian plaide coupable sous la menace

AFP

Lac Tchad: la vie reprend doucement sur les îles malgré la menace Boko Haram

Lac Tchad: la vie reprend doucement sur les îles malgré la menace Boko Haram

Mombasa

AFP

Le Kenya lance son "train de la liberté" entre Nairobi et Mombasa

Le Kenya lance son "train de la liberté" entre Nairobi et Mombasa

AFP

Kenya: trois femmes tuées après avoir attaqué un poste de police

Kenya: trois femmes tuées après avoir attaqué un poste de police

AFP

Kenya: un responsable évangéliste tué par balle devant une église

Kenya: un responsable évangéliste tué par balle devant une église

Nairobi

AFP

Kenya: violents affrontements entre groupes kikuyu et luo

Kenya: violents affrontements entre groupes kikuyu et luo

AFP

Kenya: deux manifestants tués par la police

Kenya: deux manifestants tués par la police

AFP

Soudan du Sud: Nairobi accuse l'ONU d'avoir cédé

Soudan du Sud: Nairobi accuse l'ONU d'avoir cédé