mis à jour le

RFI préoccupée par le sort d'un de ses correspondants au Cameroun

Radio France Internationale (RFI) "demande l'accès au dossier" d'un de ses correspondants arrêté il y a un mois au Cameroun qui "serait interrogé dans le cadre d'une enquête sur la secte islamiste Boko Haram", selon un communiqué publié dimanche. 

Ahmed Abba était le correspondant-pigiste de RFI en langue haoussa à Maroua, chef-lieu de l'extrême-Nord du Cameroun, une région régulièrement ciblée par les insurgés nigérians de Boko Haram. 

Arrêté le 30 juillet et transféré à Yaoundé, il est depuis détenu au secret, selon la radio, et ne peut recevoir la visite de son avocat, le bâtonnier Charles Tchoungang, mandaté par Radio France Internationale.

RFI précise que le délai maximum de garde à vue au Cameroun est de 28 jours, mais que "certaines dispositions permettent aux autorités de dépasser ce délai".

Elle "rappelle son attachement au principe de la présomption d'innocence, et cela d'autant plus qu'un examen attentif de l'ensemble des interventions d'Ahmed Abba à l'antenne permet d'attester de l'impartialité de son travail".

RFI "souhaite en savoir plus sur le sort de son correspondant" qui "doit sortir au plus vite de cette situation extra-judicaire".

 

AFP

Ses derniers articles: Au Mali, les patrouilles mixtes relancent l'espoir de paix  Burkina: une salle de cinéma fonctionne  Ouagadougou vit 

Cameroun

AFP

CAN: le Cameroun écarte l'Egypte pour renouer avec son glorieux passé

CAN: le Cameroun écarte l'Egypte pour renouer avec son glorieux passé

AFP

CAN: Elneny titularisé avec l'Egypte face au Cameroun

CAN: Elneny titularisé avec l'Egypte face au Cameroun

AFP

CAN: Libreville aux couleurs du Cameroun pour la cérémonie de clôture

CAN: Libreville aux couleurs du Cameroun pour la cérémonie de clôture

RFI

AFP

Otages d'Arlit: pas de lien avec l'assassinat de journalistes de RFI

Otages d'Arlit: pas de lien avec l'assassinat de journalistes de RFI

AFP

Mali: nouvelle piste après l'assassinat des deux journalistes de RFI

Mali: nouvelle piste après l'assassinat des deux journalistes de RFI

AFP

Cameroun: RFI demande la relaxe d'un de ses correspondants

Cameroun: RFI demande la relaxe d'un de ses correspondants