mis à jour le

Au Medef, Youssou N'Dour milite pour un partenariat "gagnant-gagnant" France-Afrique

Le chanteur et ancien ministre de la Culture et du Tourisme du Sénégal Youssou N'Dour milite pour la mise en place d'un partenariat "gagnant-gagnant" entre la France et l'Afrique, disant mercredi souhaiter remettre en cause des grilles de lecture issues du "passé".

"L'Afrique d'aujourd'hui ce n'est plus l'Afrique d'avant. Aujourd'hui (le partenariat) doit être gagnant-gagnant. Nous voulons aussi participer à la construction de notre continent", a déclaré Youssou N'Dour, actuellement conseiller du président Macky Sall et invité d'honneur de l'université d'été du Medef à Jouy-en-Josas (Yvelines).

Sans cela, la France risque de voir la concurrence des autres pays s'exacerber, voire de perdre des parts de marché sur un continent appelé à porter la croissance mondiale dans les prochaines années, selon lui.

"Maintenant les jeunes Africains vont à Istanbul ou Dubaï. Paris n'a plus le monopole", a-t-il prévenu.

Pour l'interprète de la célèbre chanson "Seven seconds", la "diversité" doit permettre à la France de retrouver un rayonnement mondial. Il a fait référence à l'équipe de France championne du monde de football en 1998.

"Si nous prenons cette diversité, qui a mis la France sur le toit du monde, dans les entreprises, je pense que la France pourrait encore faire rêver. Aujourd'hui, d'autres pays font rêver les jeunes Français qui quittent le pays", a déploré M. N'Dour.

Tout en déplorant "la lourdeur" administrative et "le trop d'Etat", freins selon lui de l'économie française, M. N'Dour a milité pour plus d'audace chez les entrepreneurs français.

"Vous n'êtes pas assez fous! Le TGV, le Concorde, Louis de Funès nous faisaient rêver! Soyez encore fous!", a-t-il lancé, avant d'offrir à un public conquis une chanson a capella.

 

partenariat

AFP

Conférence sur la Somalie

Conférence sur la Somalie

AFP

Foot: Orange signe un nouveau partenariat de huit ans avec la CAF

Foot: Orange signe un nouveau partenariat de huit ans avec la CAF

Yassine Bellamine

Tunisie-Union européenne: une mise sous tutelle déguisée

Tunisie-Union européenne: une mise sous tutelle déguisée