mis à jour le

Julius Yego lors de l'épreuve du lancer de javelot aux JO de Londres. Crédit photo: REUTERS/David Gray
Julius Yego lors de l'épreuve du lancer de javelot aux JO de Londres. Crédit photo: REUTERS/David Gray

Le «lanceur de javelot YouTube»: symbole du nouvel athlète kényan

Julius Yego a remporté l'or lors du concours de javelot mercredi 26 août à Pékin.

À mi-parcours des championnats du monde 2015 d'athlétisme à Pékin, le Kenya trône tout en haut du classement des médailles avec neuf breloques dont quatre titres. Un coup de tonnerre dans le ciel de l'athlétisme mondiale, car si le pays de la Corne de l'Afrique donne naissance à des champions dans les épreuves de demi-fond et de fond depuis les années 1960, il n'était pas habitué à ramasser des médailles dans d'autres disciplines.

À lire aussi: Malgré les soupçons de dopage, les athlètes kényans cartonnent à Pékin

Mardi 25 août, le sprinter Nicholas Bett a ouvert une nouvelle voie en offrant, sur le 400 mètres haies, le premier titre de l'histoire du Kenya lors de championnats du monde dans une discipline qui n'appartient pas au fond ou demi-fond. Une première qui a vite été suivie d'une autre. Ce mercredi 26 août, c'est le lanceur de javelot Julius Yego qui a décroché l'or dans une discipline qui est d'habitude l'apanage des athlètes scandinaves, en réalisant la troisième meilleure performance mondiale de tous les temps. «Ces deux exemples restent des cas isolés (au Kenya) mais ils représentent un fantastique encouragement pour les athlètes et les entraîneurs à s'engager dans ces disciplines techniques. Cela va aider à y investir davantage et amener une nouvelle génération à l'athlétisme. Et cela élargira la gamme de médailles potentielles», explique au journal L'Equipe l'entraîneur irlandais Colm O'Connell qui dirige David Rudisha, champion du monde du 800 mètres mardi 25 août. 

Dans un pays où la course à pied est reine, Julius Yego a lui appris le lancer de javelot en regardant des vidéos sur YouTube, comme le souligne lemonde.fr

«Yego n'a lancé son premier javelot qu'en 2005, à l'âge de 16 ans. C'est grâce à des vidéos visionnées sur YouTube qu'il a débuté et appris les rudiments de la technique. Il s'entraîne d'abord seul à Nairobi et devient un bon lanceur de javelot. En 2012, après un stage de deux mois en Finlande où il reçoit les conseils de Petteri Pirronen, un entraîneur finlandais, sa carrière prend une nouvelle trajectoire.»

Mais s'il a bénéficié de conseils à l'étranger, Julius Yego a longtemps eu du mal à se faire une place chez lui au Kenya et il n'a pu s'attacher les services d'un coach de la Fédération il n'y a que trois mois dans le but de préparer les Mondiaux de Pékin, comme le raconte le quotidien kényan Business Daily«L'athlète qui n'avait pas de coach a dit qu'il avait besoin de quelqu'un pour l'aider à interpréter les techniques YouTube pour améliorer son lancer», explique le journal. 

«C'est très bon d'avoir quelqu'un avec qui tu peux travailler pour t'améliorer sur de nombreux aspects», confie Julius Yego au Business Daily. Une collaboration qui a porté ses fruits. Mais même avec un coach à ses côtés, le lanceur de javelot est toujours surnommé «l'athlète YouTube» au Kenya

Camille Belsoeur

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Le site de la commission électorale piraté au Ghana avant l'annonce des résultats  Les girafes, ces «gentils géants» menacés d'extinction  L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée 

athlétisme

JO 2016

Derrière les records de Rudisha et Van Niekerk, la méthode douce des grands-parents

Derrière les records de Rudisha et Van Niekerk, la méthode douce des grands-parents

JO 2016

Comment le Nigeria se fait dépouiller de ses athlètes aux JO

Comment le Nigeria se fait dépouiller de ses athlètes aux JO

Jeux olympiques

Faute d'argent, les athlètes nigérians ont failli ne pas pouvoir partir aux JO

Faute d'argent, les athlètes nigérians ont failli ne pas pouvoir partir aux JO

Kenya

AFP

Le Kenya expulse un représentant du chef rebelle sud-soudanais Riek Machar

Le Kenya expulse un représentant du chef rebelle sud-soudanais Riek Machar

AFP

Le Kenya se retire de la force ONU au Soudan du Sud

Le Kenya se retire de la force ONU au Soudan du Sud

AFP

Une dispute frontalière maritime entre le Kenya et la Somalie lundi devant la CIJ

Une dispute frontalière maritime entre le Kenya et la Somalie lundi devant la CIJ

YouTube

Abdou Semmar

Comment les jeunes algériens se moquent de la présidentielle

Comment les jeunes algériens se moquent de la présidentielle

Buzz

Ecoutons le témoignage du «père de la putain»

Ecoutons le témoignage du «père de la putain»

Amina Boumazza

La vidéo No Woman, No Drive cartonne et dépasse les 6 millions de vues sur Youtube !

La vidéo No Woman, No Drive cartonne et dépasse les 6 millions de vues sur Youtube !