mis à jour le

Soudan du Sud: le président Salva Kiir signera l'accord de paix

Le président sud-soudanais Salva Kiir signera mercredi à Juba l'accord censé mettre fin à 20 mois de guerre civile au Soudan du Sud, signé le 18 août à Addis Abeba par les rebelles mais qu'il avait alors refusé de valider, a annoncé mardi son porte-parole.

Le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn et les présidents kényan Uhuru Kenyatta, ougandais Yoweri Museveni et soudanais Omar el-Béchir se rendront à Juba "demain matin pour un Sommet d'une journée et le président du Soudan du Sud signera l'accord de paix", a annoncé à l'AFP le porte-parole présidentiel Ateny Wek. La médiation de l'organisation sous-régionale Igad a confirmé à l'AFP la cérémonie de signature mercredi à Juba.

 

AFP

Ses derniers articles: Fatigués et affamés, les Sud-Soudanais se réfugient au Soudan  RDC: l'épiscopat redoute un plan pour "empêcher" les élections  Nouvelles turbulences au Sahara occidental 

paix

AFP

Au Mali, les patrouilles mixtes relancent l'espoir de paix

Au Mali, les patrouilles mixtes relancent l'espoir de paix

AFP

Mali: la paix est sur le "bon chemin"

Mali: la paix est sur le "bon chemin"

AFP

Mozambique: reprise des négociations de paix sans les médiateurs

Mozambique: reprise des négociations de paix sans les médiateurs

président

AFP

Somalie: le nouveau président tempère les espoirs de son peuple

Somalie: le nouveau président tempère les espoirs de son peuple

AFP

Somalie: Mogadiscio sous haute sécurité pour l'investiture du président

Somalie: Mogadiscio sous haute sécurité pour l'investiture du président

AFP

Famine au Soudan du Sud: le président promet d'aider l'accès aux ONG

Famine au Soudan du Sud: le président promet d'aider l'accès aux ONG

Soudan

AFP

Fatigués et affamés, les Sud-Soudanais se réfugient au Soudan

Fatigués et affamés, les Sud-Soudanais se réfugient au Soudan

AFP

Libération d'un humanitaire tchèque détenu au Soudan

Libération d'un humanitaire tchèque détenu au Soudan

AFP

Le pape appelle

Le pape appelle