mis à jour le

Nigeria: 6 morts dans un attentat-suicide dans le nord-est du pays

Au moins six personnes ont été tuées et 28 blessées dans un attentat-suicide perpétré mardi par une femme kamikaze, près de la principale gare routière de Damaturu, dans le nord-est du Nigeria, ont affirmé des témoins. 

Cette attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat mais les islamistes de Boko Haram ont utilisé des jeunes femmes comme kamikazes pour mener des attaques dans le nord-est du pays au cours des derniers mois.

"Une jeune fille est entrée (ce matin) vers 07H00 (06H00 GMT), (elle) a voulu pénétrer dans la gare routière (de Damaturu). Elle n'a pas été autorisée à entrer car elle a refusé de se soumettre à la fouille des gardes de sécurité à l'entrée", a déclaré à l'AFP un témoin, Sani Dankamasho.

Un porte-parole du gouvernement de l'État de Yobe, dont la capitale est Damaturu, a confirmé cette attaque mais selon lui le bilan est de 5 morts.

"Il y a eu une attaque suicide à Damaturu (..) ce matin, cinq personnes ont été tuées dans l'explosion et plus de vingt autres blessées", a déclaré le porte-parole, Abdulahhi Bego dans un communiqué.

"Les personnes décédées ont été transportées à la morgue tandis que les blessés sont actuellement pris en charge par les secours", selon la même source. 

"Elle est sortie du parking. Un taxi privé est alors sorti aussi du parking. Dès que la voiture s'est approchée, elle a déclenché ses explosifs. Six personnes ont été tuées dans la voiture. Elle aussi a péri", a ajouté M. Dankamasho. 

Ses déclarations ont été confirmées par un journaliste nigérian, arrivé sur les lieux de l'attentat, qui a également fait état de six morts.

"Six personnes ont été tuées dans l'explosion de la voiture. L'auteur de l'attaque également", a précisé le reporter qui a requis d'anonymat.

Boko Haram a intensifié ses attaques dans trois État du Nord-est depuis que le nouveau président Muhammadu Buhari a pris ses fonctions le 29 mai, s'engageant à anéantir le groupe armé. 

Les islamistes ont également mené des attaques meurtrières le long des frontières du Nigeria, au Cameroun et au Tchad, dont des attentats-suicides - certains commis par des femmes - ces dernières semaines.

AFP

Ses derniers articles: Kenya: le pape souhaite "un climat de dialogue constructif"  L'OMS annule la nomination de Mugabe comme ambassadeur de bonne volonté  Mali: l'ONU dit son "impatience" aux signataires de l'accord de paix 

attentat-suicide

AFP

Somalie: au moins quatre morts dans un attentat-suicide dans le centre

Somalie: au moins quatre morts dans un attentat-suicide dans le centre

AFP

Cameroun: quatre morts dans un attentat-suicide dans le nord

Cameroun: quatre morts dans un attentat-suicide dans le nord

AFP

Nigeria: 15 morts dans un quadruple attentat-suicide

Nigeria: 15 morts dans un quadruple attentat-suicide

morts

AFP

Somalie: au moins 358 morts dans l'attentat de Mogadiscio

Somalie: au moins 358 morts dans l'attentat de Mogadiscio

AFP

Togo : trois morts dans des heurts avec les forces de l'ordre (opposition)

Togo : trois morts dans des heurts avec les forces de l'ordre (opposition)

AFP

Togo: quatre morts dans des heurts entre manifestants et forces de l'ordre

Togo: quatre morts dans des heurts entre manifestants et forces de l'ordre

pays

AFP

Kenya: l'opposition manifeste, le pays s'enfonce dans l'incertitude

Kenya: l'opposition manifeste, le pays s'enfonce dans l'incertitude

AFP

Le Liberia, un pays qui peine

Le Liberia, un pays qui peine

AFP

A Rabat, la dépouille de Mobutu attend toujours son retour au pays

A Rabat, la dépouille de Mobutu attend toujours son retour au pays