mis à jour le

Crédit photo: US Army Africa via Flickr. License by CC
Crédit photo: US Army Africa via Flickr. License by CC

Il est plus facile de faire carrière dans une ONG si vous êtes blanc

En Afrique, le racisme est un sujet tabou au sein des ONG.

Dans les pages du quotidien britannique The Guardian, un travailleur dans le milieu de l'humanitaire raconte l'envers du décor au sein d'une ONG, et plus particulièrement le racisme caché qui y est à l'oeuvre. Si la question de la couleur de peau est "taboue", comme le confie ce "secret aid worker" dont l'anonymat est conservé, il n'est pas très difficile de se rendre compte qu'un blanc se verra plus vite confier des responsabilités au sein d'une ONG qu'un travailleur local.

"J'ai débuté ma carrière dans l'humanitaire au Soudan, explique t-il. Un an après ma sortie de l'université, après un bref interlude comme professeur d'anglais, je me suis engagé comme volontaire pour une organisation humanitaire. Malgré le fait que je ne me sois pas investi plus que mes collègues soudanais, je suis rapidement monté en grade. Après quelques mois, j'étais en charge de l'équipe des ingénieurs spécialistes des sanitaires, et en moins d'un an je faisais un autre bond dans la hiérarchie pour devenir responsable de la logistique avec un staff d'une douzaine d'employés locaux et un budget de plus d'un million d'euros à gérer", confie ce travailleur dans l'humanitaire.

À lire aussi: Pourquoi les célébrités qui veulent "sauver" l'Afrique s'y prennent souvent mal

Mais si le phénomène est toujours présent, de nombreuses ONG font des efforts pour changer les choses dans ce domaine. Le Guardian cite ainsi l'exemple d'une ONG du Bangladesh, Brac, qui s'est d'abord développée sur le plan local avant de s'étendre à l'échelle mondiale, et qui emploie de très nombreux locaux dans ses rangs. Car si les grosses ONG font la part belle aux travailleurs et volontaires occidentaux, c'est très certainement que les principaux acteurs du marché sont issus des pays développés. Il y a par exemple très peu d'ONG africaines en Afrique. 

"L'industrie de l'humanitaire n'a même pas un siècle derrière elle, et les prochaines décennies pourraient bien voir le rapport de force s'inverser", conclut le quotidien britannique.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

humanitaire

AFP

Maiduguri, carrefour humanitaire en terre de Boko Haram

Maiduguri, carrefour humanitaire en terre de Boko Haram

AFP

Centrafrique: la situation humanitaire est "alarmante"

Centrafrique: la situation humanitaire est "alarmante"

AFP

Au Soudan du Sud, Aburoc, une ligne de front humanitaire

Au Soudan du Sud, Aburoc, une ligne de front humanitaire

ONG

AFP

Congo: des ONG demandent la libération d'un journaliste

Congo: des ONG demandent la libération d'un journaliste

AFP

Tunisie: le report des municipales, "un pas en arrière" selon des ONG

Tunisie: le report des municipales, "un pas en arrière" selon des ONG

AFP

Côte d'Ivoire: une ONG dénonce la déforestation due

Côte d'Ivoire: une ONG dénonce la déforestation due

racisme

AFP

Afrique du Sud: violents incidents sur fond de racisme dans le nord-ouest

Afrique du Sud: violents incidents sur fond de racisme dans le nord-ouest

Football

Le racisme anti-noir réapparaît avec violence à la CAN 2017

Le racisme anti-noir réapparaît avec violence à la CAN 2017

AFP

Le gouvernement tunisien appuie une loi pénalisant le racisme

Le gouvernement tunisien appuie une loi pénalisant le racisme