mis à jour le

Calais: 170 personnes manifestent en soutien des migrants

Environ 170 personnes ont manifesté samedi à Calais en mémoire des migrants tués en tentant de rejoindre l'Angleterre et pour dénoncer la sécurisation du port et du tunnel sous la Manche, a indiqué la préfecture du Pas-de-Calais.

"La manifestation a réuni environ 170 personnes, dont une centaine de migrants", a déclaré à l'AFP Régis Elbez, sous-préfet de permanence.

Depuis début juin, neuf migrants sont morts à Calais et ses environs dans l'espoir de trouver un passage vers l'Angleterre, soit à bord des ferries partant du port, soit sur les trains-navettes qui empruntent le tunnel vers Folkestone.

Le cortège est parti en début d'après-midi de la "new jungle", vaste lande battue par les vents jouxtant le centre d'accueil de jour Jules Ferry où se retrouve la majorité des quelque 3.000 migrants présents à Calais et ses environs.

Les manifestants se sont ensuite dirigés vers la jetée du port de Calais, où des roses ont été jetées dans la mer en mémoire des migrants morts, a constaté un photographe de l'AFP. 

Sur les banderoles déployées par les manifestants figuraient notamment "Que cessent les morts!", "Chair à canon, chair à camion" ou "Nous voulons vivre". De nombreux manifestants portaient également un brassard noir en signe de deuil.

Durant la nuit de vendredi à samedi, "280 tentatives d'intrusion dans le tunnel sous la Manche ont eu lieu, et 200 interceptions", a fait savoir M. Elbez, un chiffre en nette baisse par rapport à la semaine passée.

Le 20 juin dernier, une précédente manifestation de soutien aux migrants avait elle réuni un demi-millier de personnes à Calais.

 

AFP

Ses derniers articles: Nigeria: le directeur d'un zoo kidnappé, 3 policiers tués  Nigeria: 10 arrestations après une manifestation de déplacés  Zimbabwe: l'opposant Mawarire plaide non coupable de tentative de renversement du gouvernement 

migrants

AFP

Libye: plus de 100 migrants disparus après un naufrage au large des côtes

Libye: plus de 100 migrants disparus après un naufrage au large des côtes

Libye

La Libye ne doit plus être un pays de transit pour les migrants

La Libye ne doit plus être un pays de transit pour les migrants

AFP

A Tel-Aviv, la vie en suspens des migrants africains

A Tel-Aviv, la vie en suspens des migrants africains

soutien

AFP

Au Zimbabwe, manifestation de soutien

Au Zimbabwe, manifestation de soutien

AFP

Comité de soutien pour Ahmed Abba, journaliste au Cameroun emprisonné

Comité de soutien pour Ahmed Abba, journaliste au Cameroun emprisonné

AFP

La France et l'Allemagne déterminées

La France et l'Allemagne déterminées