mis à jour le

Nigeria: neuf pêcheurs abattus par les islamistes de Boko Haram près du lac Tchad

Neuf pêcheurs ont été tués par balle mardi dans un village situé près des rives du lac Tchad, dans le nord-est du Nigeria, lors d'une embuscade tendue par les insurgés islamistes de Boko Haram, ont rapporté mercredi à l'AFP un responsable syndical de pêcheurs et un survivant.

Les victimes se rendaient dans la ville de Baga lorsque leur minibus a été intercepté par des hommes de Boko Haram qui les ont fait sortir et les ont abattus, a expliqué Abubakar Gamandi, responsable du syndicat de pêcheurs de l'Etat de Borno. 

"D'après ce que me disent les survivants de l'attaque, neuf membres (de mon syndicat) ont été tués par des hommes de Boko Haram alors qu'ils étaient en route vers Baga depuis Monguno", a-t-il déclaré. L'attaque a eu lieu dans le village de Maduwari.

"Des militaires ont (ensuite) engagé le combat avec les assaillants et en ont tués 13. Ils ont aussi récupéré un véhicule tout terrain des combattants ainsi que le minibus des victimes", a-t-il affirmé.

Au total, 17 pêcheurs à bord de deux minibus faisaient route vers Baga lorsque l'attaque s'est produite, a précisé Grema Ari, un survivant de l'attaque qui se trouvait dans le véhicule à l'arrière du convoi.

Les insurgés "se sont précipités sur la route quand ils nous ont entendu arriver. Notre chauffeur a réussi à faire demi-tour et à repartir vers Monguno", a-t-il décrit à l'AFP.

Mais le véhicule en tête du convoi a été contraint de s'arrêter et les insurgés de Boko Haram ont fait descendre les passagers et les ont abattus, ont expliqué MM. Ari et Gamandi.

"Plus tard, des soldats ont ramené les corps de nos neuf collègues à Monguno, qui présentaient des impacts de balles", a précisé le survivant à l'AFP.

Lundi dernier, dix pêcheurs avaient déjà été tués - égorgés au couteau - par les islamistes nigérians, dans trois villages proches de Baga.

Les villages de pêcheurs situés autour de Baga avaient tous été désertés en janvier, après une des attaques les plus meurtrières jamais commises par le groupe islamiste. Des centaines, voire des milliers de personnes avaient été tuées, des centaines de femmes et d'enfants enlevés, et une grande partie de la ville de Baga avait alors été détruite.

Mais, selon M. Gamandi, les habitants de la région ont commencer à revenir depuis un peu plus d'un mois dans certains villages sécurisés par l'armée, pour relancer leur commerce de poisson.

La région du lac Tchad, dédale de centaines d'îlots et de chenaux cachés entre les hautes herbes, est devenue un lieu de repli pour le groupe islamiste, affaibli dans ses fiefs nigérians par la coalition militaire régionale mise sur pied début 2015 par les quatre pays riverains du lac (Nigeria, Tchad, Niger et Cameroun).

Le Tchad, qui joue un rôle prépondérant dans les efforts militaires régionaux pour venir à bout de Boko Haram, a lancé mi-juillet une vaste offensive sur les îles tchadiennes du lac, mobilisant quelque 1.000 hommes. L'armée tchadienne a affirmé mercredi avoir tué sept islamistes dans ces combats, ajoutant que l'opération de "ratissage" se poursuivait.

Depuis 2009, l'insurrection de Boko Haram a fait plus de 15.000 morts au Nigeria. Elle s'est étendue depuis plusieurs mois au Tchad et au Cameroun voisins, touchés également par des attentats-suicides meurtriers inédits sur leur sol, généralement commis par des femmes.

AFP

Ses derniers articles: L'Église craint que la RDC sombre dans "une situation incontrôlable"  Bénin: RSF dénonce la suspension de quatre médias en 48 heures  La longévité politique des chefs d'État africains 

haram

AFP

Cameroun: six militaires tués dans une attaque de Boko Haram

Cameroun: six militaires tués dans une attaque de Boko Haram

AFP

Recul de Boko Haram et de l'EI: moins de morts en 2015

Recul de Boko Haram et de l'EI: moins de morts en 2015

AFP

Nigeria: Boko Haram promet de poursuivre "la guerre" sous Trump

Nigeria: Boko Haram promet de poursuivre "la guerre" sous Trump

islamistes

AFP

Maroc: les islamistes remportent les législatives

Maroc: les islamistes remportent les législatives

AFP

Nigéria: face

Nigéria: face

AFP

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab

lac

AFP

Ouganda: dix mort dans un naufrage sur le lac Albert

Ouganda: dix mort dans un naufrage sur le lac Albert

AFP

Moins de poissons au lac Tanganyika: le réchauffement climatique en cause

Moins de poissons au lac Tanganyika: le réchauffement climatique en cause

AFP

Zimbabwe: le lac Kariba quasiment

Zimbabwe: le lac Kariba quasiment