mis à jour le

Migrants

La résolution du problème des migrants cherchant à passer en Grande-Bretagne depuis Calais est une "priorité absolue" de Paris et de Londres, affirment dans une déclaration conjointe le ministre français de l'Intérieur et son homologue britannique dans une déclaration dévoilée dimanche par le JDD.

"Les choses sont claires: mettre fin à cette situation est une priorité absolue. Nos deux gouvernements sont déterminés à y parvenir, et à y parvenir ensemble", affirment Bernard Cazeneuve et Theresa May, qui se sont rencontrés mardi à Londres.

Au cours de cette rencontre, le gouvernement britannique avait annoncé une rallonge de 10 millions d'euros pour renforcer la sécurité du terminal d'embarquement d'Eurotunnel à Coquelles, cible de plusieurs milliers de tentatives d'intrusion ces derniers jours.

Construction de nouvelles clôtures, renforts policiers... "toutes ces mesures vont dans le même sens et envoient un signal fort: nos frontières sont sûres, et les passeurs commettent un acte criminel en faisant venir à Calais des migrants dont ils savent qu'ils ne pourront aller plus loin", clament les deux ministres dans la déclaration parue dans le Journal du dimanche.

Chaque mois, Paris et Londres assurent "le retour depuis Calais dans leur pays d'origine de 200 migrants qui ne peuvent pas bénéficier du droit d'asile", selon eux.

Face au problème, une coordination des pays européens est nécessaire, la situation à Calais ne concernant "pas seulement nos deux pays", affirment encore Mme May et M. Cazeneuve.

"Nombre de migrants présents à Calais pour tenter de rallier le Royaume-Uni sont en effet passés par l'Italie, la Grèce ou d'autres pays encore. La France n'est pour eux qu'un pays de transit", relèvent-ils.

Selon eux, "toute réponse pérenne aux pressions migratoires repose sur la réduction du nombre de personnes qui quittent l'Afrique pour rejoindre l'Europe pour des raisons économiques".

Depuis début juin et des travaux importants de sécurisation du port de Calais, barricades et barbelés incitent de nombreux migrants à se reporter sur le site du tunnel pour tenter la Grande-Bretagne qu'ils voient comme un eldorado. Plusieurs dizaines de migrants sont morts au cours des dernières années en tenant de passer.

AFP

Ses derniers articles: Cameroun: RFI demande la relaxe d'un de ses correspondants  Africains d'Europe: Riyad Mahrez et Yaya Touré en difficulté, "Aubam" brille  Soutien affiché des Premiers ministres du Benelux 

Londres

AFP

Wakaa, première comédie musicale nigériane

Wakaa, première comédie musicale nigériane

AFP

Etudiant italien tué au Caire: Londres "déçu" par le manque de progrès de l'enquête

Etudiant italien tué au Caire: Londres "déçu" par le manque de progrès de l'enquête

AFP

Pollution au Nigeria: nouvelles plaintes

Pollution au Nigeria: nouvelles plaintes

migrants

AFP

Libye: des migrants attaqués sous les yeux des secouristes

Libye: des migrants attaqués sous les yeux des secouristes

AFP

Libye: 4 morts dans l'attaque d'un canot de migrants par des hommes armés

Libye: 4 morts dans l'attaque d'un canot de migrants par des hommes armés

AFP

Environ 6.055 migrants secourus en mer et 9 morts, 3 ans après le naufrage de Lampedusa

Environ 6.055 migrants secourus en mer et 9 morts, 3 ans après le naufrage de Lampedusa

Paris

AFP

COP22: négociations sur l'application de l'accord de Paris

COP22: négociations sur l'application de l'accord de Paris

AFP

COP22: une nouvelle marche pour le climat à gravir à Marrakech

COP22: une nouvelle marche pour le climat à gravir à Marrakech

AFP

RD Congo: Kinshasa accuse Paris d'"encourager les extrémistes"

RD Congo: Kinshasa accuse Paris d'"encourager les extrémistes"