mis à jour le

Crédit photo: REUTERS/Eric Miller
Crédit photo: REUTERS/Eric Miller

Pourquoi sommes-nous autant affectés par la mort du lion Cecil?

Nous sommes plus sensibles devant certains animaux que d'autres.

Le monde entier s'est ému de la mort du lion Cecil, la coqueluche d'un parc national au Zimbabwe tuée par un dentiste américain. Vos proches sur internet, vos collègues à la machine à café et une flopée de stars ont condamné l'horreur du geste. Mais pourquoi la mort de ce lion nous a-t-elle autant ému — alors que des milliards d'autres espèces sont également en danger ?

L'indifférence. "La plupart des humains ne sont pas... ignorants, mais indifférents à pratiquement toutes les espèces de la planète", explique Ernest Small, un chercheur qui a travaillé sur les différents degrés d'affection que l'humain éprouve en fonction des animaux. 

Les insectes. "La plupart des espèces menacées sont des insectes mais, à l'exception des papillons ou des abeilles, elles sont généralement perçues très négativement". Voire ignorées par les humains, explique le chercheur. Si l'on aime les animaux, c'est d'abord pour leur taille. "Une apparence séduisante est déterminante pour déclencher une attention bienveillante. Tout comme un tas d'autres critères comme la couleur, la forme du squelette, qui contribue à l'attractivité d'un animal".

Des critères d'affection. Les politiques, les scientifiques, les médias ou les groupes de discussions ont aussi leur responsabilité. S'ils sont bienveillants à l'égard de certains animaux, ce sont souvent les plus grands, les plus connus et les plus charismatiques. Pour se faire une idée des animaux qui ont la faveur des humains ou pas, "vous n'avez qu'à visiter un zoo", écrit ThinkProgress.

Cet article a d'abord été publié sur Reader.fr

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: L'Algérie, premier importateur d'armes sur le continent africain  Le nouveau développeur star de Google est un Camerounais de 17 ans  Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis 

braconnage

Wildlife

Sauver les grands singes, c’est contribuer au développement de l'Afrique

Sauver les grands singes, c’est contribuer au développement de l'Afrique

Wildlife

Un robot rhinocéros pour lutter contre le braconnage

Un robot rhinocéros pour lutter contre le braconnage

Wildlife

L'extinction des guépards pourrait être aussi rapide que leur vitesse de pointe

L'extinction des guépards pourrait être aussi rapide que leur vitesse de pointe