mis à jour le

Somalie: l'Amisom dément avoir tué des civils lors d'une opération

La force de l'Union africaine en Somalie (Amisom) a démenti mercredi avoir tué des civils, comme l'affirment des témoins, au cours d'une opération menée la veille dans le sud somalien contre les insurgés islamistes shebab.

"L'Amisom dénonce catégoriquement ces accusations", s'est-elle défendu dans un communiqué, ajoutant avoir tué "cinq combattants shebab et notamment Mohammed Dahir, l'un de leurs leaders". 

Des habitants de la ville portuaire de Merka (sud) ont affirmé que des soldats de l'Amisom avaient tué au moins huit civils mardi après avoir ouvert le feu en réponse au jet d'une grenade par les insurgés. 

"Il y a eu une attaque à la grenade qui visait le convoi des soldats. Ils ont ouvert le feu au hasard, tuant plusieurs civils, y compris des enfants et une femme", a affirmé Abdirahman Mohamed, un habitant de la ville.  

Ibrahim Adam, un autre témoin, a assuré avoir vu les troupes attaquer une maison après l'explosion de la grenade. 

"Deux enfants et une femme font partie des victimes. Ils ont tiré sur tout ce qui bougeait dans la zone et toutes les victimes étaient des civils", a-t-il expliqué.

Les shebab, à la tête d'une insurrection armée depuis 2007, ont juré la perte des fragiles autorités somaliennes portées à bout de bras par les pays occidentaux et appuyées militairement par les 22.000 hommes de l'Amisom.

Ces dernières années, ils ont été chassés de la plupart de leurs bastions du centre et du sud somaliens, mais continuent de contrôler de vastes zones rurales et multiplient les opérations de guérilla contre les institutions somaliennes et l'Amisom. Sous pression en Somalie, les shebab ont intensifié leurs attaques au Kenya voisin.

civils

AFP

RDC: quatre civils et un policier tués dans des heurts

RDC: quatre civils et un policier tués dans des heurts

AFP

Centrafrique: "flambée terrifiante" de violences envers des civils

Centrafrique: "flambée terrifiante" de violences envers des civils

AFP

Niger: au moins 540 civils tués, enlevés ou blessés par Boko Haram depuis février 2015

Niger: au moins 540 civils tués, enlevés ou blessés par Boko Haram depuis février 2015

opération

AFP

Cameroun: opération de l'armée dans une localité du sud-ouest anglophone

Cameroun: opération de l'armée dans une localité du sud-ouest anglophone

AFP

Première opération pour la force antijihadiste G5 Sahel

Première opération pour la force antijihadiste G5 Sahel

AFP

Première opération pour la force anti-jihadiste G5 Sahel

Première opération pour la force anti-jihadiste G5 Sahel