mis à jour le

Des partisans des frères musulmans fuient après des affrontements avec la police. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh
Des partisans des frères musulmans fuient après des affrontements avec la police. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

L'Egypte secouée par des affrontements entre la police et des pro-Morsi

Des violences ont fait six morts vendredi 17 juillet.

La tension est forte en Egypte. Au lendemain de l'attaque d'un navire de l'armée par l'Etat islamique au large du Sinaï, des affrontements ont éclaté entre la police et des manifestants partisans de Mohammed Morsi et ont fait au moins six morts vendredi 17 juillet selon le ministère de la santé égyptien. Les partisans de l’ancien président, membre des Frères musulmans et condamné à mort le 16 mai, défilaient à l’occasion de la fête de l’Aïd El-Fitr marquant la fin du Ramadan.

À lire aussi: L'Etat islamique attaque un navire de l'armée égyptienne, une première

Selon des membres de la police, les heurts ont été provoqués par certains des manifestants, qui auraient attaqué un poste des forces de sécurité dans le quartier de Talbiya, près des pyramides de Gizeh. L’identité des victimes n’a pas été précisée. Le pouvoir égyptien, et à sa tête Abdel Fattah Al-Sissi qui avait renversé le régime de M. Morsi, conduit depuis son installation d’importantes représailles à l’encontre des partisans de l’ancien chef de l’Etat islamiste.

Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Ses derniers articles: En Tunisie, la grenade est la star de l'automne  L'escrimeuse Inès Boubakri dédie sa médaille d'or à « la femmes tunisienne»  En Afrique du Sud, des élections municipales cruciales pour l'ANC