mis à jour le

Massacre d'étudiants au Kenya: le cerveau tué par un drone en Somalie

Le ministère kényan de l'Intérieur a affirmé jeudi que le cerveau de l'attaque de l'université de Garissa (nord-est du Kenya), qui avait fait 148 morts dont 142 étudiants en avril, avait été tué dans un raid aérien en Somalie.

Selon un porte-parole du ministère, quatre chefs du groupe islamiste somalien shebab ont été tués dans une attaque de drone perpétrée dans la nuit de mercredi à jeudi. Parmi eux figurait Mohamed Mohamud, alias "Kuno", un ex-professeur kényan d'une école coranique de Garissa, présenté par Nairobi comme le principal organisateur du massacre de l'université le 2 avril.

AFP

Ses derniers articles: RDC: l'espoir fou d'un enseignement primaire gratuit dès septembre  Somalie: le président de l'État du Jubaland réélu  Abdallah Hamdok, un économiste de l'ONU devenu Premier ministre du Soudan 

drone

AFP

Frappe de drone américain contre un chef shebab en Somalie

Frappe de drone américain contre un chef shebab en Somalie

AFP

Yémen: la traque d'Al-Qaïda se poursuit, six insurgés tués dans un raid de drone

Yémen: la traque d'Al-Qaïda se poursuit, six insurgés tués dans un raid de drone

AFP

Somalie: un haut responsable shebab tué par un drone américain

Somalie: un haut responsable shebab tué par un drone américain

massacre

AFP

"On les a suppliés": des rescapés rwandais du massacre de Bisesero dénoncent un "scandale français"

"On les a suppliés": des rescapés rwandais du massacre de Bisesero dénoncent un "scandale français"

AFP

RDC: nouveau massacre

RDC: nouveau massacre

AFP

Centrafrique: le groupe accusé d'un massacre livre trois de ses éléments

Centrafrique: le groupe accusé d'un massacre livre trois de ses éléments

Somalie

AFP

La Somalie tente

La Somalie tente

AFP

Le Burundi aurait renoncé

Le Burundi aurait renoncé

AFP

La Somalie ordonne au chef de la mission de l'ONU de quitter le pays

La Somalie ordonne au chef de la mission de l'ONU de quitter le pays