mis à jour le

Le président nigérian limoge les chefs de l'armée

Le président nigérian Muhammadu Buhari a révoqué lundi les chefs de son armée, a annoncé son porte-parole, une mesure largement attendue compte tenu de la multiplication récente des attentats commis par les islamistes de Boko Haram.

"Le président a relevé de leurs fonctions les chefs de service, dont les chefs de l'armée, de l'armée de l'air et de la marine", a précisé à l'AFP Femi Adesina.

Le général Kenneth Minimah, à la tête de l'armée de terre, Adesola Amosu, patron de l'armée de l'air, et Usman Jibrin, qui dirigeait la marine, avaient tous été nommés par l'ancien président Goodluck Jonathan en janvier dernier.

Le chef d'état-major des armées, Alex Badeh, et le conseiller national pour les questions de sécurité, Sambo Dasuki, ont également été remplacés.

Selon un communiqué de la présidence publié peu après cette annonce, six nouveaux chefs ont été nommés dans la foulée: Abayomi Gabriel Olonishakin comme chef d'état-major, T.Y Buratai à la tête de l'armée de terre, Ibok-Ete Ekwe Ibas pour la marine, Sadique Abubakar pour l'armée de l'air, Monday Riku  Morgan comme chef des services de renseignement de l'armée, et Babagana Monguno comme conseiller national à la sécurité.

L'armée a été très fortement critiquée pour n'avoir pas réussi à contenir l'insurrection islamiste qui a fait plus de 15.000 morts et 1,5 millions de déplacés au Nigeria en six ans.

M. Buhari, élu en mars face à M. Jonathan et investi le 29 mai, a fait de la lutte contre le groupe islamiste la priorité de son mandat.

Une nouvelle vague de violences a fait quelque 570 morts depuis son investiture, selon un décompte AFP.

AFP

Ses derniers articles: Côte d'Ivoire: Brouteurs.com, les arnaques en série  Afrique du Sud: la justice autorise un vote de défiance  Une génération de Ghanéens mobilisés contre la corruption 

l'armée

AFP

Est de la RDC: sept morts dans des combats entre l'armée et une rébellion

Est de la RDC: sept morts dans des combats entre l'armée et une rébellion

AFP

Mali: cinq soldats maliens tués dans une attaque contre l'armée

Mali: cinq soldats maliens tués dans une attaque contre l'armée

AFP

Tunisie: l'armée tire en l'air pour repousser des manifestants

Tunisie: l'armée tire en l'air pour repousser des manifestants

limogé

AFP

Algérie: un ministre limogé trois jours après son nomination

Algérie: un ministre limogé trois jours après son nomination

AFP

Somalie: un haut responsable limogé après la mort d'un ministre

Somalie: un haut responsable limogé après la mort d'un ministre

AFP

En Afrique du Sud, Zuma limoge son ministre des Finances

En Afrique du Sud, Zuma limoge son ministre des Finances

président

AFP

Bénin: les réformes économiques du président Talon suscitent critiques et inquiétudes

Bénin: les réformes économiques du président Talon suscitent critiques et inquiétudes

AFP

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

AFP

En Zambie, l'inquiétante dérive du président Lungu

En Zambie, l'inquiétante dérive du président Lungu