mis à jour le

Capture écran de Google Maps.
Capture écran de Google Maps.

L'Afrique, dernière terra incognita sur Google Maps

Une partie du continent est encore très mal cartographiée sur l'application de Google.

L'Afrique est l'une des dernières frontières de Google Maps, l'application cartographique du géant californien. Si, sur les autres continents les voitures de l'entreprise de Mountain View ont déjà sillonnées les routes depuis des années pour mettre à jour des cartes interactives avec le plus de précision possible, certains territoires du continent africain représentent toujours une sorte de terra incognita pour Google.

Dans un article sur le sujet, le site Le Monde Afrique indique ainsi qu'en République démocratique du Congo, la ville de Baraka - 120 000 habitants - n'est représentée que par une tâche grise, sans autres précisions. «Google Maps n’a que 10 ans, et nous avons commencé à cartographier l’Afrique il y a seulement 6 ans», explique au Monde Afrique, Sophia Lin chef de produit à Google Maps.

Comme Baraka, de nombreuses grandes villes africains, comme Banqui en Centrafrique, sont mal cartographiées hors du centre-ville. Et certaines régions désertes sont carrément floues sur Google Maps. L'Afrique, «comme une partie de l'Asie, est encore un trou noir», avouait il y a deux ans dans une interview au New York Times Luc Vincent, ingénieur en chef chez Street View. 

Lu sur Le Monde Afrique, New York Times

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Internet

AFP

Une rupture de câble prive la Somalie d'une précieuse liaison internet

Une rupture de câble prive la Somalie d'une précieuse liaison internet

AFP

L'Egypte bloque de nouveaux sites internet

L'Egypte bloque de nouveaux sites internet

Speed

Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis

Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis