mis à jour le

Egypte: visite surprise du président Sissi dans le nord du Sinaï

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s'est rendu samedi dans le nord de la péninsule du Sinaï, selon son bureau, un déplacement qui intervient quelques jours après des attentats particulièrement meurtriers contre l'armée dans ce bastion jihadiste.

Les militaires égyptiens mènent depuis deux ans des opérations à grande échelle dans le nord du Sinaï pour enrayer les attaques jihadistes visant les forces de l'ordre, qui se sont multipliées depuis que M. Sissi, alors chef de l'armée, a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013.

"Le président Abdel Fattah al-Sissi inspecte les troupes des forces armées et de la police dans le nord du Sinaï", a indiqué la présidence dans un bref communiqué, sans communiquer où se trouvait précisément le chef de l'Etat.

Ce déplacement, qui n'avait pas été annoncé, a lieu alors que des combattants de la branche en Egypte du groupe Etat islamique (EI) ont lancé mercredi une série d'attaques contre des points de contrôle de l'armée dans le nord du Sinaï.

Des affrontements sans précédent ont ensuite opposé jihadistes et soldats dans la localité de Cheikh Zouweid, tandis que des avions de combat F-16 de l'armée bombardaient des positions du groupe extrémiste.

L'armée a fait état de 17 soldats et 100 jihadistes tués dans ces violences. Mais des responsables avaient auparavant annoncé la mort de 70 soldats et civils.

"Je suis venu saluer les héros des forces armées et leur exprimer ma reconnaissance", a affirmé M. Sissi lors de sa visite, dans des propos rapportés par un communiqué du porte-parole de l'armée.

"Je salue chaque foyer, chaque mère dont le fils est mort en martyr ou a été blessé pour l'Egypte", a-t-il ajouté.

La présidence a distribué des photos du chef de l'Etat en uniforme militaire, inspectant des armes prises aux jihadistes et rendant visite à l'un des points de contrôle de l'armée.

Des affrontements sporadiques ont encore lieu entre les jihadistes et l'armée. Dans la nuit de vendredi à samedi, trois civils, dont deux enfants, ont ainsi été tués dans la chute d'un obus sur leur maison à Cheikh Zouweid lors de tels combats.

Les jihadistes disent agir en représailles à la sanglante répression qui s'est abattue sur les partisans de M. Morsi, et dans laquelle plus de 1.400 personnes ont été tuées, en majorité des manifestants islamistes.

La plupart des attentats meurtriers de ces derniers mois ont été revendiqués par la "Province du Sinaï", branche de l'EI en Egypte. Se faisant autrefois appeler Ansar Beït al-Maqdess, ce groupe a changé de nom pour bien marquer son allégeance à l'EI.

Il a revendiqué des tirs de roquettes qui ont explosé vendredi dans le sud d'Israël sans faire de victime.

président

AFP

De violentes manifestations en Afrique du Sud contraignent le président

De violentes manifestations en Afrique du Sud contraignent le président

AFP

Burundi: le président Nkurunziza remplace son chef de la diplomatie

Burundi: le président Nkurunziza remplace son chef de la diplomatie

AFP

Nigeria: le président Buhari crée la polémique en traitant les jeunes de paresseux

Nigeria: le président Buhari crée la polémique en traitant les jeunes de paresseux

Sinaï

AFP

Egypte: 16 jihadistes tués et 34 arrêtés dans l'opération antijihadistes au Sinaï

Egypte: 16 jihadistes tués et 34 arrêtés dans l'opération antijihadistes au Sinaï

AFP

Deuil national en Egypte après le carnage dans une mosquée du Sinaï

Deuil national en Egypte après le carnage dans une mosquée du Sinaï

AFP

Au moins 184 morts dans l'attaque d'une mosquée au Sinaï égyptien

Au moins 184 morts dans l'attaque d'une mosquée au Sinaï égyptien

Sissi

AFP

Egypte: plébiscité, Sissi a carte blanche pour au moins quatre ans

Egypte: plébiscité, Sissi a carte blanche pour au moins quatre ans

AFP

Egypte: Sissi réélu avec 97% des voix dans un scrutin sans vraie compétition

Egypte: Sissi réélu avec 97% des voix dans un scrutin sans vraie compétition

AFP

Egypte: Sissi réélu avec 97% des voix dans un scrutin sans vraie compétition

Egypte: Sissi réélu avec 97% des voix dans un scrutin sans vraie compétition