mis à jour le

Une image de la ville de Sheikh Zuwaid lors de l'assaut du groupe Wilayat mercredi 1er juillet. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa
Une image de la ville de Sheikh Zuwaid lors de l'assaut du groupe Wilayat mercredi 1er juillet. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

L'attaque du Sinaï est la conséquence des liens renforcés entre l'EI et ses filiales

Le groupe terroriste auteur de l'attaque contre l'armée égyptienne dans le désert du Sinaï mercredi 1er juillet a fait allégeance à l'Etat islamique.

Le groupe terroriste Wilayat Sinaï a réalisé une attaque d'une ampleur sans précédent contre l'armée égyptienne mercredi 1er juillet. Les combattants djihadistes ont mené plusieurs assauts simultanés contre la ville de Sheikh Zuwaid, à quelques kilomètres de la frontière avec Gaz et Israël. Pendant quelques heures, les djihadistes contrôlaient plusieurs bâtiments à l'intérieur de la ville avec pour objectif, "de contrôler pour la première fois une poche de territoire dans le désert du Sinaï"analyse le quotidien britannique The Guardian.

À lire aussi: L'attaque de l'EI contre l'armée égyptienne illustre sa progression au Sinaï

Si les combattants de ce groupe terroriste, qui a prêté allégance à l'Etat islamique à l'automne 2014, ont finalement été repoussés par l'armée égyptienne qui a envoyé des avions de chasse F-16 et des hélicoptères pour mettre fin au siège de Sheikh Zuwaid, ce coup de force djihadiste illustre le renforcement des liens entre l'EI et des groupes étrangers qui lui ont prêté allégeance, dont Wilayat Sinaï. 

Des transferts de compétence

"L'échelle et la complexité de l'assaut surpasse de loin les précédentes attaques réalisées par ce groupe terroriste dans le Sinaï et fait penser qu'il y a désormais une coordination accrue avec l'Etat islamique", analyse le New York Times. La coordination des assaillants et leur stratégie de combats avec des attentats suicides à la bombe ou l'utilisation de mortiers sont autant de tactiques dont use l'Etat islamique en Irak et en Syrie.

Un blindé égyptien dans le Sinaï. Photo Reuters

Brian Fishman, un chercheur pour la New America Foundation, explique au quotidien américain que, "ces hommes ont besoin d'avoir un entraînement ou beaucoup de pratique pour réaliser ce genre de chose. Plus nous verrons d'attaques de ce genre, et plus nous pourrons en conclure qu'ils bénéficient d'un savoir-faire extérieur avec potentiellement un transfert de connaissances avec des déplacements de personnes."

Dans un article, la BBC note que le groupe Wilayat Sinaï est suspecté d'entretenir également des liens avec la branche libyenne de l'Etat islamique. Selon le média britannique, les djihadistes égyptiens ont aussi révisé leur stratégie médiatique pour se calquer sur celle de l'EI, notamment sur les réseaux sociaux. Un indice de plus de l'influence grandissante des hommes de Daesh dans la région. 

Derrière Boko Haram, la secte islamique qui opère au Nigeria, Wilayat Sinaï est le plus important groupe terroriste qui a prêté allégeance à l'EI. 

Lu sur BBC, The New York Times, The Guardian

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Le site de la commission électorale piraté au Ghana avant l'annonce des résultats  Les girafes, ces «gentils géants» menacés d'extinction  L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée 

Etat islamique

Zone de guerre

En Libye, les Américains sont toujours présents mais sans le dire vraiment

En Libye, les Américains sont toujours présents mais sans le dire vraiment

Djihadisme

Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol

Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol

Djihadisme

Mauvaise nouvelle, l'Etat islamique s'implante maintenant en Somalie

Mauvaise nouvelle, l'Etat islamique s'implante maintenant en Somalie

Sinaï

AFP

Egypte: le tourisme reste meurtri un an après le crash du Sinaï

Egypte: le tourisme reste meurtri un an après le crash du Sinaï

AFP

Egypte: 12 soldats tués dans une attaque dans le Sinaï

Egypte: 12 soldats tués dans une attaque dans le Sinaï

AFP

Egypte: deux policiers tués dans un attentat

Egypte: deux policiers tués dans un attentat