mis à jour le

Egypte: au moins 11 soldats tués dans un attentat dans le Sinaï

Au moins onze soldats égyptiens ont été tués mercredi dans un attentat à la voiture piégée dans la péninsule du Sinaï, a indiqué un responsable de la sécurité en faisant état d'une série d'autres attaques lancées simultanément contre l'armée dans cette région.

Les attaques ont eu lieu dans le nord du Sinaï, bastion de la branche égyptienne du groupe jihadiste Etat islamique. Ces attaques surviennent au surlendemain de l'assassinat du procureur général d'Egypte dans un attentat à la bombe contre son convoi au Caire.

 

AFP

Ses derniers articles: CAN: le Togo impuissant face  CAN: Renard vole au secours de Dussuyer et s'emporte contre les journalistes  CAN: le Maroc de Renard en quarts en sortant le champion en titre ivoirien 

attentat

AFP

Attentat au Nigeria: une kamikaze portait un bébé sur son dos

Attentat au Nigeria: une kamikaze portait un bébé sur son dos

AFP

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

AFP

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

Sinaï

AFP

Egypte: cinq soldats tués dans le Sinaï

Egypte: cinq soldats tués dans le Sinaï

AFP

Egypte: le tourisme reste meurtri un an après le crash du Sinaï

Egypte: le tourisme reste meurtri un an après le crash du Sinaï

AFP

Egypte: 12 soldats tués dans une attaque dans le Sinaï

Egypte: 12 soldats tués dans une attaque dans le Sinaï

soldats

AFP

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

AFP

Côte d'Ivoire: des soldats mutins retiennent le ministre de la Défense malgré l'annonce d'un accord

Côte d'Ivoire: des soldats mutins retiennent le ministre de la Défense malgré l'annonce d'un accord

AFP

Soldats français accusés de viol en Centrafrique: aucune mise en examen

Soldats français accusés de viol en Centrafrique: aucune mise en examen